Connexion
Inscription
illustration

Mon expérience avec l'échangisme : « Un amplificateur d'amour »

Poster un commentaire
Proposer un article

Je l'admets : la motivation de mon homme pour rejoindre la scène BDSM n'était pas grande. Il faisait cela surtout par amour et afin de me soutenir dans l'exploration de ma sexualité, mais globalement il n'était pas heureux et épanoui. Finalement, quelques amis de la communauté BDSM m'ont dit que je ne pouvais pas lui imposer ce style de vie. Et j'ai fini par prendre conscience qu'il fallait que j'aille dans la direction de mon homme, que je prenne en compte ses besoins et ses désirs. Une relation est faite de compromis, et cela vaut aussi pour les relations libertines.

Juste au moment où nous étions sur le point de dire au revoir aux orgies, aux coups d'un soir et au BDSM, nous avons découvert l'échangisme. En toute honnêteté, je considérais cette pratique comme une solution farfelue pour les mariages ratés. Jusque-là, je pensais que cela était réservé aux couples bizarres qui n'avaient plus rien à perdre pour sauver leur couple. J'avais tort. Quand j'ai finalement adopté l'échangisme, j'ai trouvé une communauté chaleureuse et accueillante de personnes de tous les âges et de toutes les classes sociales, ce qui était un rappel que les clichés sont bien souvent ridicules.

Laissez-moi vous en parler un peu. L'échangisme, qui relève des pratiques non-monogames, signifie échanger des partenaires ou jouer avec votre propre partenaire pendant que d'autres s'amusent à proximité (on parle aussi de côte-à-côtisme pour décrire cela). Cela peut se passer entre des couples qui se connaissent déjà ou des couples qui se rencontrent pour la première fois avec l'intention de passer du bon temps sans penser à l'avenir. Personnellement je vois désormais l'échangisme comme un amplificateur d'amour, pas comme un outil pour résoudre les problèmes. Quand je joue avec quelqu'un aux côtés de mon homme qui s'amuse avec une autre femme dans le même temps, je me sens toujours totalement connectée à lui et attirée par lui.


indispensables pour une relation saine

L'échangisme requiert de la préparation et de l'organisation. Mais ça vaut le coup, promis. Gérer un calendrier pour équilibrer plusieurs amants et apprendre à communiquer ouvertement et honnêtement avec votre partenaire prend du temps et requiert de la pratique. Une fois, j'ai essayé d'avoir cinq petits amants en même temps, ce qui a fait totalement déborder mon emploi du temps. Peu importe depuis combien de temps vous êtes dans le milieu libertin, l'échangisme nécessitera toujours une communication claire et un peu d'organisation.

En toute honnêteté, j'aurais aimé qu'il ne nous ait pas fallu si longtemps pour trouver notre rythme. Mais on ne va pas refaire l'histoire, d'autant que c'est sûrement cela qui a fait perdurer notre relation. En outre, j'ai passé des années à travailler sur cette honte profondément enracinée en moi ainsi que dans la société et à faire face à celle-ci pour ignorer le jugement des autres avant de pouvoir embrasser complètement cette partie de mon identité d'une manière qui ait du sens pour moi et notre relation.

Expérience, bienveillance et transparence : « c'est tout à fait normal d'être vous-même »

Grâce à notre expérience, mon homme et moi avons développé une compétence essentielle pour identifier et résoudre les conflits dans tous les aspects de notre vie. Nous avons pu atteindre un point où nous n'avons même plus besoin d'établir de règles, car la bienveillance envers l'autre passe avant tout dans chaque décision que nous prenons, cela va du choix d'un nouvel amant à l'emprunt de la voiture de l'autre pour partir en week-end. Avoir une relation entièrement transparente nous a permis d'éviter de nombreux maux de tête dans lesquels les personnes monogames tombent régulièrement, en particulier en matière de communication. Je crois vraiment que chaque relation mérite que les partenaires soient attachés à des valeurs d'ouverture et d'honnêteté.

Ces dernières années ont été un voyage extraordinaire, avec ses moments d'euphorie, de tristesse et de doutes. Je suis passée de la honte profonde pour mes prédilections sexuelles à la fierté de l'abondance d'amour que j'ai eu la chance de donner et de recevoir. Alors, ignorez les leçons données par les prudes et tous ceux qui essaient de vous convaincre que la monogamie est la bonne façon d'être. Aussi ringard que cela puisse paraître, je vais vous dire la seule chose que vous devez savoir pour devenir un échangiste : c'est tout à fait normal d'être vous-même.

0 commentaire

Poster un commentaire

OK
VIVEZ La rencontre
Échangiste
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
profil
profil
profil
profil
Plus de 30 000
CONNECTÉS
PAR JOUR !
profil
profil
profil