Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Il était une fois des clubs échangistes punis par la loi 

23 Novembre 2014 Laisser un commentaire

Très longtemps perçu comme un trouble du comportement sexuel, l'échangisme commence à pénétrer doucement mais agréablement les mœurs françaises.

7% des français ont déjà fréquenté un club échangiste

En effet, selon une enquête menée dernièrement par l'IFOP sur la question des « différentes formes de sexualité collectives en Europe », 7% des français assurent avoir déjà mis les pieds dans un lieu échangiste. C'est donc environ 5% de plus qu'en 2006, lors de l'avant-dernier sondage effectué à ce sujet.

On se rappelle alors qu'il fût un temps où —avant 1994 et l'abrogation de la référence à la « débauche » du code pénal— certains clubs échangistes eurent affaire à des sanctions pénales pour proxénétisme. En cause ? « L'incitation à la débauche » légiférée en 1960 et qui allait alors — sans le savoir à l'époque — englober ipso facto l'échangisme pratiqué en club, cet espace voué à l'échange et au partage de partenaire sexuel et apparu au début des années 70.

Chaussures en club echangiste

Des gérants et exploitants de clubs échangistes condamnés

Car il faut également le souligner : l'échangisme d'ordre privé et ne troublant pas l'ordre public n'a jamais été puni par la loi. C'est son utilisation à des fins lucratives qui a —dans certains cas— fait l'objet de sanctions pénales. On a effectivement recensé des cas de condamnation de gérants et exploitants de clubs échangistes pour proxénétisme. Le code pénal leur reprochait de percevoir un droit d'entrée sur l'accès à la « débauche ».

L'échangisme en club devient légal comme l'échangisme « privé »

Mais rassurons-nous, en 1994 le code pénal fut amputé de cette hérésie qu'il appela si longtemps « débauche ». Aujourd'hui, les clubs échangistes sont légion en France. Ils restent cependant très encadrés par la loi. Les mineurs — et d'un certain point de vue on peut le comprendre— ne peuvent pas y accéder. De la même façon que le recours à des prostitué(e)s est totalement interdit dans les clubs échangistes.

Pour conclure avec le sourire sur ce sujet, rappelons qu'un club échangiste ne peut plus être poursuivi pour exhibitionnisme ou pornographie dès lors qu'il respecte les deux points de règlement cités ci-dessus. On rajoutera aussi qu'il n'existe pour les clubs aucune obligation de mettre des préservatifs à la disposition des échangistes. Nous vous recommandons cependant leur usage pour toutes vos pratiques sexuelles, quelles qu'elles soient.

Découvrez le livre de Jacques Delga Sexualité, libertinage, échangisme et droit



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Célibataire libertine : Comment séduire les f
La rédaction du blog de votre site de rencontres échangist..

Récit libertin : « Au Glory Hole, le physique
Jessica nous raconte son expérience en Glory Hole et donne..

Célibataire libertin : Quelle place pour les
Faisons un peu de place au célibataire libertin dans le li..

Histoire érotique : « Il m'invita à boire un
Julia nous raconte comment elle s’est laissée envoût..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilCouplelyon69005
picto profil
picto profilCpl94
picto profil
picto profilCraps54
picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilEmiliecoquine
picto profil
picto profilAnthoceane
picto profil
picto profilAllan27
picto profil
picto profiltheozoe
picto profil
picto profilcouplsex62
picto profil
picto profilLuckylove
picto profil
picto profilstephmarie
picto profil
picto profilInsatiable77
picto profil
picto profilLili76
picto profil
picto profilvv61
picto profil
picto profildype76
picto profil
picto profilLesguyguysexy
picto profil
picto profilCoquinsnicam
picto profil
picto profilCoquinEssonne91