Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Cocu malgré moi (Part. 2) : j'avais peur qu'elle admette que c'était mieux qu'avec moi

03 Janvier 2019 Laisser un commentaire

Je voulais tous les détails et essayais aussi calmement que possible de la faire parler. « Qu'est-ce que vous avez fait exactement ? »

Je suis sûr que ma voix « calme » n’était pas du tout calme en réalité. Mes questions en rafale ont probablement adouci sa réponse et l’ont obligé à être honnête à propos de ce qui s’était passé.

Elle a dit qu'il n’avait fait que passer la main dans son chemisier et qu’elle lui avait dit qu’elle était mariée et qu’elle ne pouvait pas aller plus loin. Alors ils se seraient séparés.

Après quelques secondes de silence, elle annonça que des amis de travail se rencontraient à ce bar ce soir et qu'elle comptait y aller également. Nous avons discuté à ce sujet et de ce qui allait sûrement se passer si elle continuait à traîner avec ces gens au bar. Elle tenait fermement à avoir une vie sociale.

Je suis resté muet, prostré par son opiniâtreté et gêné par l’érection qui commençait à se voir à travers mon pantalon. Je ne savais toujours pas pourquoi j’étais excité. Elle se leva et sortit de la pièce. Après une minute, j'entendis le bruit de la douche. Une fois qu’elle s’était douchée et que je savais qu’elle était dans la chambre en train de se préparer, j’y suis entrée et j'ai essayé de m’inviter à la soirée. Mais elle a protesté : « Non, c’est une soirée entre collègues ».

« Est-ce qu'il va être là ? »

« Je n'en ai aucune idée »

Je ne l’ai pas cru une seule seconde mais je n’ai rien dit pour ne pas envenimer la situation. J'étais pourtant tellement énervé. Je pensais y aller, mais je savais que cela causerait une énorme scène.

cocu

Cocu malgré moi : « Elle a dit qu'elle était « confuse »

Je suis resté à la maison et je dois avouer que je me suis branlé à plusieurs reprises avant son retour, ce qui était probablement vers 23 h 30, alors que je repassais dans mon esprit la scène que je ne pouvais pas me sortir de la tête : elle, en train de sortir de le sucer dans sa voiture. Les sentiments qui se mélangeaient en moi étaient insaisissables. J'étais jaloux, effrayé, excité et nerveux à la fois. C'était très étrange, surtout la sensation dans mon estomac. Je suis resté dans mon bureau toute la soirée, jusqu’à ce qu’elle rentre. J’ai attendu qu’elle soit couchée pour la rejoindre dans le lit. Je ne me sentais pas de discuter.

Quand je me suis couché, elle dormait déjà. J’ai senti que ses cheveux sentaient la fumée et son souffle l’alcool. J’ai eu besoin d’une bonne heure pour m’endormir. Tout se chamboulait dans ma tête…

La semaine suivante, elle est revenue à la maison environ deux heures plus tard que d'habitude. Après l’avoir interrogée pendant de longues minutes, elle a finalement admis qu'elle avait été avec lui dans sa voiture derrière le bâtiment au travail. J'ai demandé ce qu'ils avaient fait et elle a dit « juste parlé ». J’ai demandé de quoi, elle ne m’a pas répondu.

Nous nous sommes disputés plusieurs fois au cours de la semaine, puis le vendredi soir suivant, elle est arrivée à la maison à l'heure et a largué la bombe sur moi.

« On m'a proposé de sortir. »

« Tu veux dire un rendez-vous romantique et tout ce qui va avec ? »

« Je pense. ».

« Avec le même gars ? »

« Oui. »

 « Qu'est-ce que tu comptes faire ? »

Elle a dit qu'elle était « confuse ».

Confuse ? C'est un euphémisme. Ma tête tournait.

Cocu malgré moi : « Au courant qu’ils avait passé la nuit ensemble »

Après environ dix minutes de stupéfaction et de questions idiotes, elle est partie. Elle ne rentra à la maison que peu après cinq heures du matin, alla immédiatement se doucher puis alla au lit. Bien sûr que je n’avais pas fermé l’œil de la nuit, je n’avais pensé qu’à cela, je me demandais sans cesse où elle était et ce qu’il lui faisait exactement.

Elle dormit longtemps, mais je ne pouvais pas rester au lit après 8h30. Vers dix heures, quand elle s’est levée, nous avons fini par parler de cette nuit-là. Elle a confirmé qu'ils étaient allés au bar, puis étaient allés dans un hôtel et avaient baisé plusieurs fois. J'étais tellement humilié, car il était clair pour moi que les autres personnes avec qui elle travaillait étaient probablement au courant qu’ils avait passé la nuit ensemble.

Je lui ai demandé si elle allait le revoir et elle a répondu : « S'il le veut.» J’étais abasourdi. Je n’avais même pas le courage de lui demander comment était le sexe, j’avais peur qu’elle admette que c’était mieux qu’avec moi.

 

La suite la semaine prochaine.



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Expérience en trio (partie 2) : « Nos lèvres
Suite et fin de l'histoire trioliste publiée la semaine de..

Première expérience dogging : « Essayer quelq
Il relate leur première expérience dogging sur une aire d'..

Candaulib.com : Site de rencontres candaulist
Focus sur candaulib.com, le nouveau site de rencontres can..

Découverte du candaulisme : « L'idée de me sa
L'histoire d'un homme cocu qui nous raconte ses fantasmes ..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilAllan27
picto profil
picto profilLensois41
picto profil
picto profilPate
picto profil
picto profilDestin67
picto profil
picto profilTimecool
picto profil
picto profilnuangebi11
picto profil
picto profilTometjenn
picto profil
picto profillili497237
picto profil
picto profilKmelonet
picto profil
picto profilBigougirl
picto profil
picto profilCeliman
picto profil
picto profilpivert
picto profil
picto profilangelin13
picto profil
picto profilroseromeo
picto profil
picto profilLuLo93
picto profil
picto profilCiJe
picto profil
picto profilMariebi
picto profil
picto profilJohn377