Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Cocufiage et domination : « Sans me regarder elle m'a ordonné de me déshabiller »

07 Juin 2021 Laisser un commentaire

Katie avait de nombreuses idées pour m'apprendre à ne pas me masturber malgré l'envie. Sur ce, elle quitta la pièce mais revint rapidement avec une petite boîte. Elle me l'a tendue, J'y ai trouvé quelque chose que je ne connaissais pas. Aujourd'hui je sais ce que c'est, j'en connais même l'usage. Il s'agissait d'un modèle en plastique transparent avec une clé en laiton. À ce moment-là, je n'avais aucune idée de ce que c'était. Je l'ai sorti de la boîte et l'ai tenu avec un air confus qui devait se lire sur mon visage.

« C'est une ceinture de chasteté. Elle bloquera ta queue pour que tu ne puisses pas jouer avec. Les instructions sont dans la boîte. Je t'attends dans ma chambre. Viens quand tu as compris comment ça marche et mets-le sur ta bite. Sur ce, elle a quitté la pièce.

Il ne m'a pas fallu longtemps pour comprendre le fonctionnement. Mon principal problème était que ma bite ne cessait de durcir à l'idée de la porter. Cela rendait difficile l'accès à l'appareil. Une fois dedans, cependant, j'ai pu constater que cela rendait les érections difficiles et même très inconfortables.

Le cadenas en laiton était désormais enclenché autour de l'appareil. J'ai donc remis mes vêtements. Je m'attendais à ce qu'il soit évident que je portais quelque chose de bizarre sous mes vêtements, mais ce n'était pas du tout le cas. Je suis remonté, la clé au creux de la main, et j'ai frappé à la porte de Katie.

Je suis entré. Elle était assise sur une chaise dans un coin de la pièce, les pieds levés, en train de lire un magazine. Sans me regarder elle m'a ordonné de me déshabiller.


Cocu et soumis : « Ma bite se raidissait à l'intérieur de l'appareil »

Je lui ai obéis comme c'était devenu mon habitude, et je me suis déshabillé. Je me tenais devant elle avec mes mains derrière le dos.

Elle se leva et s'approcha de moi. Elle tapota la coque de l'appareil avec ses doigts. Puis elle a tracé une ligne avec ces mêmes doigts le long de mon ventre, sur ma poitrine et jusqu'à mes lèvres. Elle a mis sa bouche près de la mienne et a exhalé un souffle chaud sur mon visage. Ma bite se raidissait à l'intérieur de l'appareil. Elle sourit en connaissant la réaction qu'elle engendrait chez moi.

« Où est la clé ? »

J'ai tendu la main.

«Quand Sabrina rentre à la maison, je veux que tu lui dises que tu étais tenté de te branler et que de ta propre initiative, tu es sorti acheter ça. Donne-lui la clé. Elle contrôlera alors tes orgasmes et tes fantasmes. Tu comprends ? »

J'ai hoché la tête.

« Et ça te plaît, n'est-ce pas ? »

Encore une fois, j'ai hoché la tête.

« Avant que Sabrina ne rentre à la maison ce soir, je veux que tu nettoies le sous-sol. Je veux que l'appareil de musculation soit transport. Je me fiche de la façon dont tu le fais,, je veux que ce sous-sol soit impeccable. »

J'ai geint : « Mais il me faudrait un week-end entier pour y parvenir et il faudrait au moins deux personnes pour déplacer cet appareil. Et où je le mets ? Dans la rue ? Les poubelles ne le prendront pas.

Sa main frappa mon visage.

« A genoux ! »

J'ai obéi et baissé la tête pour prendre une pose humiliante. « Ne me réponds pas. Obéir, juste obéir, c'est tout ce que tu sais faire maintenant. Point final, fin de l'histoire. »

J'ai pris mes vêtements et me suis précipité hors de la pièce. J'ai mis un short et un t-shirt. Je suis allé à l'annuaire téléphonique et j'ai appelé une entreprise qui ramasse des déchets. J'ai pris rendez-vous pour qu'ils n'arrivent pas trop tard, environ deux heures avant que Sabrina ne rentre habituellement à la maison. Ensuite, je suis monté dans ma voiture et je me suis rendu au parking d'une quincaillerie locale où des gens attendent à la recherche d'un boulot journalier.  

J'ai ramassé deux gars et nous avons passé les heures suivantes à travailler pour nettoyer le sous-sol. Quand l'entreprise de débarras est arrivée, j'avais non seulement l'appareil de musculation à transporter, mais aussi une quinzaine de boîtes de déchets que nous aurions dû jeter il y a des années.

Katie est descendue pour inspecter mes progrès.

« Bon travail. Renvoies-les à la maison et reviens ici pour que tu puisses prendre une douche et préparer le dîner. »

La suite la semaine prochaine. 



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Domination féminine : « J'attends que tu m'ob
La domination de Sabrina sur Marc prend une tournure de pl..

Femdom : « Je tombai à genoux et l'aidai à en
Sabrina semble apprécier son nouveau rôle de Femdom ainsi ..

Le jeu du cocu : « Elle me fit alors une dema
L'emprise de Katie sur leur couple se concrétise. Sabrina ..

Jeu BDSM : « J'adorais cette tenue en cuir qu
Katie continue ses manigances et tire les ficelles de la s..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilNonocricri
picto profil
picto profilDouceurs
picto profil
picto profilCpl0503
picto profil
picto profilAmoremore59
picto profil
picto profilDavidstephie
picto profil
picto profilLeszamours53
picto profil
picto profilVantine
picto profil
picto profilzaizai
picto profil
picto profilCppartage
picto profil
picto profilSingele
picto profil
picto profilFifou59
picto profil
picto profilJcetsoso
picto profil
picto profilFeline20
picto profil
picto profilJoja59
picto profil
picto profilCpl11300
picto profil
picto profilNerthus
picto profil
picto profilAtietmarie
picto profil
picto profilTaz1958