Connexion
Inscription
illustration

Echangisme en club : « Les yeux posés sur les fesses de ma femme »

Poster un commentaire
Proposer un article

Ma femme était donc entre deux hommes. Elle ne semblait plus trop se soucier de la raison de sa visite dans le club. Apparemment, plutôt que des paroles elle voulait des actes. Cela tombait bien parce que c'était ce que ses interlocuteurs cherchaient. J'étais impatient de voir jusqu'où elle serait capable d'aller. Et cela valait aussi bien pour moi. Soit je me joindrai à eux, soit j'irai trouver mon bonheur ailleurs le temps d'une nuit.

Un des deux hommes prit sa cheville, passa lentement la paume de sa main le long de son tibia jusqu'à son genou. Ma femme a eu très chaud quand elle l'a senti glisser ses doigts à l'intérieur de sa cuisse sous sa jupe. Elle descendit de son tabouret, caressa tendrement la poitrine de l'homme, presque avec révérence, puis l'embrassa. Puis elle serra les deux hommes en même temps, ce à quoi ils répondirent par un murmure à son oreille.

L'un d'eux lui a caressé le dos, l'autre lui a tapoté les fesses, puis il a saisi l'attache de sa jupe, a ouvert le bouton et a lentement baissé la fermeture éclair. Souriante, les yeux fermés, elle semblait se régaler. Elle m'a fait un clin d'?il, puis ils sont allés à la porte qui menait à la zone la plus intime du club.

Je les ai regardés partir, les yeux posés sur les fesses de ma femme. Le blanc de sa culotte scintillait sous la couture du collant. Sa jupe glissa jusqu'à dévoiler la raie de ses fesses. Puis elle disparut par la porte avec ses amants. Je voulais attendre un moment et ensuite les suivre. À ce stade, je dois admettre qu'au moins un des deux hommes m'a fait une certaine impression.


Trio ou orgie : « J'ai ramassé la jupe de ma femme »

Peut-être que le trio pouvait se transformer en quatuor ? Un gang bang ou un échange de partenaire dans lequel tout le monde couche avec tout le monde l'un après l'autre ? Cela ne faisait qu'une dizaine de minutes qu'ils avaient quitté la salle. Je me levai et me dirigeai vers ladite porte. J'ai ramassé la jupe de ma femme, qui gisait encore sur le sol. Quand j'ai franchi la porte, j'ai trouvé le chemisier de ma femme aussi négligemment jeté par terre. Son soutien-gorge gisait quelques pas plus loin.

Un par un, j'ai trouvé tous ses vêtements. Ses chaussures, ses collants et enfin sa culotte. La piste de ses habits m'a conduit à une porte de chambre. C'était juste entrouvert. Silencieusement, je l'ai poussée juste de telle façon que je puisse passer la tête à travers et regarder ce qui se passait dans cette pièce. Le seul meuble était un matelas par terre.

Ma femme était allongée dessus, nue et sur le dos. Ses amants étaient agenouillés à droite et à gauche d'elle. Ils passaient leurs mains sur le corps de ma femme pendant qu'elle s'accrochait à la queue des hommes avec ses mains. Les yeux fermés, elle gémissait doucement et appréciait le contact des hommes, qui la dorlotaient non seulement avec leurs doigts, mais aussi avec leurs langues sur tout le corps. Son désir augmentait de plus en plus jusqu'à ce que le massage seul ne lui suffise plus. Elle se retourna sur le ventre et se mit à quatre pattes. Elle fit signe à l'homme le plus grand de la prendre par derrière et à l'autre de s'agenouiller devant elle. Puis elle a pris sa bite dans sa bouche et a commencé à le sucer pendant que son pote la prenait en levrette. Je l'ai regardée un moment. Ils étaient tellement occupés l'un avec l'autre que je ne voulais pas les déranger et refermai doucement la porte de l'extérieur.

En tout cas, je voulais m'amuser alors je suis parti chercher un ou plusieurs partenaires dans la salle principale. J'ai rapidement trouvé ce que je cherchais.

J'ai rencontré un jeune couple sympathique au comptoir. Ils cherchaient aussi un partenaire. De toute évidence ils étaient eux aussi intéressés. La femme m'a demandé directement si j'étais par hasard bisexuel. J'ai suivi le couple dans une pièce vide où nous nous sommes complètement déshabillés en un rien de temps. Nous nous sommes d'abord caressés le haut du corps, puis nos mains ont glissé de plus en plus bas. 

3 commentaires

Sexty53
Le 8 octobre
Magnifique tout le monde aimerait vivre ça
Répondre
dameric1140
Le 8 octobre
Très excitante
Répondre
husky
Le 8 octobre
Un vrai régal je serai partant pour vivre la mm chose
Répondre

Poster un commentaire

OK
VIVEZ La rencontre
Échangiste
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
profil
profil
profil
profil
Plus de 30 000
CONNECTÉS
PAR JOUR !
profil
profil
profil