Connexion Inscription
Accueil Blog libertin Des échangistes veulent me baiser

Le blog de de la rencontre échangiste

illustration

Des échangistes veulent me baiser

Poster un commentaire
Proposer un article

Après tout, ma silhouette dans le miroir est impressionnante. Mes seins, même s'ils ne sont pas si gros, sont bien dessinés. Mon ventre plat, mes jambes fines et lisses vont sûrement plaire. Mes cheveux noirs, longs et raides, tombent jusqu'à la raie de me fesses. C'est sûr, si j'étais un homme, j'aurais envie de moi. C'est avec cette mentalité que j'entre dans la pièce principale du club, accompagnée de mon homme qui semble fier comme un coq.

Mon attitude a radicalement changé. L'insécurité a disparu, je ne m'en soucie plus vraiment. Et je me sens aussi en sécurité avec Gaëtan qui porte un string orange qui montre clairement ce que les femmes veulent voir ce soir. Son corps est bronzé, parsemé de poils, mais j'aime ça. Mes mamelons deviennent durs. Je sens les bourgeons de mes seins se dresser lentement et j'ai hâte que les autres me regardent, me désirent.

Le garçon au costume une pièce nous conduits dans un grand salon. Il y a déjà beaucoup de monde et un petit spasme d'insécurité est sur le point de me submerger à nouveau quand je remarque que tous les yeux sont soudainement rivés sur ma poitrine exposée. Puis je repense à moi dans le miroir et reprends confiance. Nous allons directement au bar où nous sommes accueillis avec un verre de vin mousseux. La boisson pétillante fait désormais le reste pour me détendre définitivement.

Pendant que je déguste mon verre, je compte sept couples, certains se parlent, semblent déjà se connaître ou du moins ont déjà noué des contacts intimes. Mais la grande majorité de l'assistance est composée de messieurs. Certains assez jeunes et vifs, juste à mon goût, d'autres un peu plus âgés qui cherchent à capter les regards ou espèrent juste un coup de chance. Ces derniers forment la minorité parmi les hommes.



Nous finissons par nous mêler aux gens et prenons place sur un canapé. Au début nous les écoutons parler avec l'espoir de nous joindre à un moment donné à la discussion. Nous parlons à peine tous les deux.

J'observe et me rends compte que je ne laisse pas les gars indifférents. De nombreux regards fixent déjà mon corps avec envie et je vois s'avancer vers moi des bites bien levées. Instinctivement je croise les jambes mais un sourire malicieux traverse mes lèvres.

À ma gauche et à ma droite sont assis deux garçons que je trouve vraiment plaisants. Pas tout à fait les surhommes que j'avais vus dans le reportage télévisé, mais je les trouve beaux dans leur manière naturelle. Je leur lance un regard et écarte un peu les jambes. Je sens leurs poils fins sur ma peau et du coin de l'?il je les vois fixer avidement la zone entre mes jambes. Celui de droite, un latino aux cheveux noirs, a déjà eu le courage de poser délicatement le bout de ses doigts sur mon genou. Je frissonne au toucher. Au début de gêne, mais ensuite d'envie.

Je jette un coup d'?il à Gaëtan, qui a également remarqué ce que je fais. Il me sourit. J'avais rarement vu un sourire aussi aimant et compréhensif sur son visage. Le garçon de gauche n'est pas très entreprenant. Il n'ose pas me toucher mais continue de me contempler du coin de l'?il.  Je regarde explicitement dans sa direction. Il comprend que je suis ouverte, il presse sa cuisse plus fortement contre ma jambe.

Ce n'est qu'une légère pression, mais je frémis. A vrai dire, je ne pensais pas que ce serait si facile de débarquer un homme, mais alors deux d'un coup ! Le latino me demande ce que je veux boire. Je lui commande un verre de vodka. J'ai besoin d'un truc fort pour lancer ma soirée.

Gaëtan regarde à nouveau autour de lui. Je remarque que ses yeux sont posés sur une fille qui doit avoir la vingtaine. Rien ne bouge sur le de visage Gaëtan qui semble subjugué, mais ses yeux brillants me disent que si l'occasion se présente, il ferait plaisir à cette fille. Et je sais qu'il est doué pour ça. En fait, aucune femme ne saurait lui résister.

Le gars latino revient avec deux shots de vodka que nous buvons cul sec. Il s'assoit à côté de moi et me chuchote à l'oreille un truc idiot et clairement un peu inventé, mais ça me fait rire. On a brisé la glace. Sa main se poise un peu plus courageusement sur ma cuisse. Il commence à caresser l'intérieur de mes cuisses, très soigneusement, mais sans aller trop loin.

4 commentaires

Onaimelesexe
Le 28 janvier
Superbe récit hâte s avoir la suite
Répondre
Warriorz
Le 28 janvier
Mmmm Jolie miss en bouche :) et photo magnifique
Répondre
Jules60
Le 28 janvier
Ton récit donne très envie, on se croirait dans le salon
Répondre
marius76
Le 4 février
Une préface agréable pour une soirée qui s'annonce belle et agréable
Répondre

Poster un commentaire

OK
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.