Connexion
Inscription
illustration

Soirée BDSM : « Il me gifle les fesses avec sa main plusieurs fois »

Poster un commentaire
Proposer un article

Il me dit de me déshabiller, qu'il veut me voir nue. Je me dénude sans hésiter et avec délicatesse pour faire monter la tension. Je me tiens à nouveau devant lui, les bras derrière le dos. Il me dit de me retourner. Il m'observe un moment puis me fait signe de me baisser en me tapotant sur l'épaule. Je suis ses instructions sans broncher. Je sens maintenant ses mains sur mon corps. Elles m'examinent, explorent chaque recoin de mon intimité. Je me sens glisser dans la créature sensuelle que je deviens désormais lorsque je sers mon maître.

Il me fait m'agenouiller à nouveau devant lui. Il s'assoit, me contemple pendant un moment et semble réfléchir à par où commencer. Avec un sourire il me dit qu'il y a une table dans sa chambre et de lui apporter les jouets qui s'y trouvent. J'expose tous les accessoires, les mets à sa disposition devant lui et reprends ma place sur l'oreiller, attendant qu'il décide ce qu'il va me faire. J'avance mon visage et le pose sur ses genoux en signe de soumission. Je me penche en avant. Il me gifle les fesses avec sa main plusieurs fois. Il se penche en arrière et me dit de monter sur ses genoux pour qu'il puisse me donner une fessée correctement. Je ne sais pas encore l'importance que va avoir cette raclée sur ma vie sexuelle future, je la redoute, mais me plie à ses exigences.

Les premiers coups sont encore faciles à encaisser, mais bientôt l'accumulation des fessées et le rougissement de mes fesses me font mal. Je ferme la bouche pour retenir mes gémissements qui se font de plus en plus forts à l'intérieur de moi. Il me dit de m'agenouiller sur les talons qui me brûlent la peau des fesses. Alors qu'il réfléchit à ce qu'il compte faire ensuite, il tire mes cheveux pour remettre ma tête sur ses genoux. Encore et encore il punit mon cul et le rend plus rouge qu'il ne l'a jamais été. Il prend un objet après l'autre, d'abord le fouet, puis la sangle et les fait claquer sur mes fesses rouges jusqu'à ce qu'il en ait marre d'entendre mes cris coincés entre douleur et plaisir.


BDSM : « Je me mords les lèvres de douleur »

Il me dit de me taire, qu'il ne veut plus entendre un seul son venant de moi. Je me mords les lèvres de douleur alors qu'il continue de me donner la fessée et de me fouetter le cul, l'arrière de mes cuisses et mon dos. Je distingue le plaisir dans son souffle alors qu'il me dit qu'il aime mon petit cul rouge, qu'il aime l'idée de le marquer avec l'empreinte de sa main. Je tremble et gémis aussi doucement que possible en entendant ces mots flatteurs. Pendant ce qui me semble être des heures, il me donne cette correction que j'attendais depuis si longtemps. Je commence à sentir que j'arrive à ma limite mais continue de serrer les dents. Comme s'il pouvait lire dans mes pensées, il s'arrête quelques instants puis exprime l'envie de se reposer.

Je jette un rapide coup d'?il à mes fesses et mes cuisses dans le miroir. Je ressens un drôle de sentiment en voyant les marques. Je me projette dans l'avenir et me dit que cela va être difficile de m'assoir mais que je serai tout de même heureuse d'avoir des souvenirs de cette merveilleuse nuit pendant quelques jours. Je grince des dents en remontant ma jupe sur mes hanches qui effleure certains points douloureux. Une fois habillée, je l'aide à mettre son manteau. Je demeure silencieuse pendant la majeure partie du trajet, retiens ma douleur et mes larmes. Il me fait un bisou sur la joue et me remercie pour la belle soirée. Une fois dans mon lit, j'essaie de forcer mon esprit à lâcher prise afin de m'endormir, mais je n'y parviens pas tout de suite. Je laisse simplement mon esprit vagabonder sur les événements de la soirée et finalement je m'endors paisiblement en pensant à notre prochaine rencontre.

0 commentaire

Poster un commentaire

OK
VIVEZ La rencontre
Échangiste
Inscrivez-vous
ou connectez-vous
profil
profil
profil
profil
Plus de 30 000
CONNECTÉS
PAR JOUR !
profil
profil
profil