Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Histoire d'adultère : « Ma femme s'absente souvent »

16 Mars 2018 Laisser un commentaire

M’épancher. Me soulager. Eteindre la braise du remords qui me consume à petit feu. Faire le vide complet.  Voilà ce dont j’ai envie aujourd’hui. Pour être honnête, il s’agit plus d’un besoin que d’une réelle envie.

Histoire d’adultère : « J’ai trompé ma femme hier soir »

J’ai trompé ma femme la nuit dernière. Elle était absente pour raisons professionnelles et j’en ai profité pour aller voir ailleurs. Ma maîtresse d’un soir m’a rendu visite. Juste une collègue, rien de plus. Elle ne représente pas quelque chose d’important à mes yeux. Juste une affaire d’un soir. Pourtant je m’en veux. Peut-être que de partager mon histoire d’adultère m’aidera à me pardonner.

Ma femme s’absente souvent pour le travail et je me retrouve seul pendant des jours, parfois une voire plusieurs semaines d’affilé. Perpétuellement. Et quand elle rentre, elle passe le plus clair de son temps à travailler sur ses projets en cours. Tout cela sonne certainement comme une justification ou une excuse à vos oreilles, mais quiconque sait ce que veut dire se retrouver seul, comprendra.

adultere

Les faits sont là : c’est pour ma femme que j’ai quitté ma ville de naissance, ma famille, mes amis, mon emploi. Tout ça pour elle. Ma priorité. Or, pour elle, la priorité c’est le travail. Sa carrière. Ses ambitions. En somme, je passe après elle et son succès. Avec le temps, je l’ai accepté. Comme le fait de ne pas avoir d’enfant avec elle. En revanche j’ai du mal à accepter la solitude. Je la combat au quotidien du mieux que je peux. Mais ce n’est pas tous les jours faciles.

Je vous avais prévenu que j’avais besoin d’une oreille attentive pour m’épancher. Merci de me lire. Je me sens moins seul en sachant que ce message sera entendu par quelqu’un.

Maintenant que le cadre est fixé, j’aimerais entrer dans les détails de ce moment d’égarement.

Histoire d’adultère : « Elle détacha ses cheveux châtains »

Cela fait mois semaines qu’une de mes collègues me tournent autour. Les remarques des autres collègues à notre sujet résonnent déjà dans les couloirs de l’entreprise. Mon nom et le sien sont souvent associés et mentionnés au fil des conversations. Au début je n’y prêtais pas trop attention. Je pensais que ce thème tomberait rapidement aux oubliettes. Il faut avouer que je m’étais trompé. Peu à peu j’ai senti cette pression des collègues, surtout des collègues masculins. Soit ils ne comprennent pas quand je leur explique que je ne suis pas intéressé, soit ils ne me croient pas. Au final, cela revient au même. Quoi qu’il en soit, avec mon escapade de la nuit dernière, j’ai donné corps aux bruits de couloir. Plus de raison de me plaindre…

A force d’entendre son nom associé à celui d’une autre personne, on finit par le croire. C’est ce qui m’est arrivé.

En rentrant du travail hier soir, je me sentais vraiment seul. Presque abandonné. J’ai alors pris mon téléphone et j’ai envoyé un message à la fameuse collègue. Je n’avais d’intention particulière. Du moins sciemment. Elle a répondu et de fil en aiguille nous avons convenu d’un rendez-vous. Le soir même. Je ne sais pas trop ce qui m’est passé par la tête, mais je l’ai invitée à boire un verre à la maison. Elle est venue.

En ouvrant la porte, j’ai tout de suite saisi ses intentions dans son regard. Et ce qui a suivi a fini de me convaincre. Elle portait un long manteau beige sous lequel elle était très légèrement vêtue. Bas-résille, mini-jupe, petit haut au travers duquel je pouvais voir son soutien-gorge. Elle déposa son manteau, puis elle détacha ses cheveux châtains tout en me regardant avec désir.

Histoire d’adultère : « Elle m’a taillé une pipe »

Je lui ai proposé un verre. Assis sur le canapé, nous avons conversé pendant une quinzaine de minutes. Peu à peu l’envie est montée en moi. J’ai posé ma main sur sa cuisse, puis je l’ai embrassée. Elle a pris ma main et l’a glissée entre ses cuisses. Puis c’est parti en vrille.

Elle m’a taillé une pipe comme rarement on m’en avait fait. Elle se touchait en même temps. Elle gémissait. Puis elle a sorti un préservatif de son soutien-gorge. Elle l’a enfilé sur mon sexe humidifié par sa salive et elle s’est assise sur moi. C’est elle qui donnait le tempo. Tantôt rapide, tantôt lente, elle m’a fait la totale. Une fois la chose finie, elle est repartie chez elle. J’étais à nouveau seul et dévasté par les remords.

Même si j’ai pris du plaisir sur le moment, cela ne vaut certainement pas les remords que j’éprouve à cet instant où j’écris cette lettre et, à cette heure-ci, je ne pense pas que j’en parlerai à ma femme.

Merci de votre attention…



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Interview femme fontaine : « Je me sentais un
Interview d'une femme fontaine qui pratique le squirting. ..

Squirting : Pratiquer l'éjaculation féminine
Messieurs, saurez-vous faire éjaculer votre partenaire apr..

Premier trio : « Il a laissé sur ma peau l'em
Elle nous fait le récit de son premier trio avec un homme ..

Voissa : Espace de liberté sexuelle en ligne
La rédaction de votre blog libertin s'intéresse aujourd'hu..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilAlexjoh
picto profil
picto profilnousdeuxdu61
picto profil
picto profilValoualex
picto profil
picto profilcouple313131
picto profil
picto profilcago5338
picto profil
picto profilcouplecool26
picto profil
picto profilGh35
picto profil
picto profilNash2
picto profil
picto profilAllan27
picto profil
picto profildibocema
picto profil
picto profilbleu45
picto profil
picto profilAdeux11
picto profil
picto profilAjm38
picto profil
picto profilpivert
picto profil
picto profilforum01
picto profil
picto profilDanyetSab
picto profil
picto profild074300
picto profil
picto profilCatasch