Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Histoire de glory hole : « Nous avons entendu frapper au mur »

30 Novembre 2018 Laisser un commentaire

De temps en temps, ma femme et moi nous arrêtons dans une librairie pour adultes qui a ses petits secrets. Un samedi après avoir fait les courses, on a eu soudainement envie d’y aller faire un tour. Il était environ 18 heures et la plupart des magasins étaient en train de fermer. Comme il pleuvait, il n’y avait pas grand-monde dans les rues. Nous avons tout de même regardé autour de nous pendant un moment pour nous assurer que personne de notre entourage nous avez vus, puis nous avons pénétré l’établissement. En plus du vendeur, il y avait deux hommes qui regardaient des bouquins. Nous avons décidé d'aller dans une cabine quelques minutes pour regarder un film porno.

Au bout de quelques minutes, alors que nous étions déjà bien excités, nous avons entendu frapper au mur. Il y avait un couple dans la cabine à côté de nous. Alors j'ai ouvert le trou et le gars a dit que sa femme pouvait me sucer la bite pour un billet de 20 euros. Cela a excité ma femme qui m'a dit de le faire. J'ai passé deux billets de dix dans la fente puis j'y ai glissé ma bite.

Elle se mit rapidement au travail et ne me toucha d’abord qu’avec la bouche et la langue. Elle saisit ensuite mon morceau, me caressa et garda le gland dans sa bouche. C’était un vrai plaisir pour moi et pour ma femme qui se touchait. Cela m’excita davantage et je n’ai pas pu me retenir de jouir dans la bouche de la femme.

Ma femme se doigtait. J’avais encore envie, alors j'ai travaillé son clitoris avec ma langue et enfoncé deux doigts dans sa chatte. J'étais de nouveau dur comme un roc et je ne me suis pas fait prier pour la pénétrer. Mais ensuite elle m'a suggéré d'aller dans la cabine d’à côté de nous afin qu’elle puisse me sucer par l'ouverture comme le ferai une inconnu. Je remontai alors mon pantalon et sortis de la pièce.

Histoire de glory hole : « Elle avait la bite dans la bouche »

Tandis que je me dirigeais vers la porte, un beau jeune homme d’une vingtaine d’années, probablement un étudiant, était sur le point d'entrer. J'ai dit qu'il pouvait y aller en premier, puis d’ajouter qu'il y avait une femme dans l'autre cabine qui le sucerait volontiers s’il en avait envie. Il a juste souri un peu gêné et est entré.

glory-hole

J'ai entendu ma femme dire quelque chose mais c'était étouffé. J'ai attendu quelques minutes puis je suis allé dans la pièce où se trouvait ma femme. Elle avait la bite dans la bouche et il n'avait pas de préservatif. Elle leva les yeux et dit : « Qu'est-ce que tu fous !»

Je l'ai juste encouragée à continuer. Elle n’a pas perdu beaucoup de temps à s’inquiéter pour moi et est retournée au boulot.

Quoi qu'il en soit, elle a continué à le sucer et je me suis mise derrière elle et ai glissé mon sexe dans sa chatte trempée. Elle le caressait plus vite et je l'ai entendu gémir. Elle a retiré son sexe de sa bouche pour qu’il ne lui en foute pas plein la gorge et une fontaine de sperme a jailli sur ses seins. Je continuais pendant ce temps à la baiser en levrette.

Ma femme lui a alors dit que s'il le voulait, il pouvait venir dans notre cabine pour la baiser. Il s'habilla rapidement et quelques instants plus tard, nous avons entendu frapper à la porte. Quand il est entré, ma femme a eu un regard choqué sur son visage. Elle le connaissait. C’était le fils d’un des collègues de ma femme. 

Histoire de glory hole : « Elle s'assit sur le banc et écarta les jambes »

Sur le coup, je ne l'avais pas reconnu. Lais mon épouse et lui se sont tout de suite reconnus.

Il se retourna pour s'enfuir, mais ma femme a attrapé sa manche et lui a dit de rester. Elle s'assit sur le banc et écarta les jambes et lui sourit. Il me regarda nerveusement mais quand je souris et hochai la tête, il baissa rapidement son pantalon et se glissa entre les jambes de ma femme et se glissa dans sa chatte.

Mon sperme a coulé hors d'elle mais il ne s'est pas arrêté pour autant et il a commencé à la baiser aussi vite et furieusement que possible. Il devait être excité par l’idéal de baiser ma femme parce qu’il a joui très vite alors même qu’il avait joui quelques minutes auparavant.

Nous l’avons regardé et lui avons dit qu’il n’avait pas à s’en faire. Il n’a rien dit, a pris ses affaires et nous a laissé tous les deux dans la cabine.

Il était temps d'y aller, alors nous sommes rentrés à la maison.



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Trio libertin : Savourer le goût différent de
Il raconte une nuit d'amour à trois en exclu pour notre bl..

En soirée échangiste privée (2ème partie) :
Le mari de Sandrine raconte leur première soirée échangist..

Soirée échangiste privée : Rêver d'introduire
Après plusieurs années de mariage, ils ont passé leur prem..

Dogging pour la première fois : J'ai le réfle
Sarah et son copain partent à l'aventure sur une aide d'au..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilLydlyd
picto profil
picto profilLaupas16
picto profil
picto profiljaguarxf
picto profil
picto profilcouplegtc08
picto profil
picto profilMavie94
picto profil
picto profilcaroje
picto profil
picto profilPlaisir53
picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilcago5338
picto profil
picto profilsexyluxcouple
picto profil
picto profilVscstf
picto profil
picto profilsisi16
picto profil
picto profilDanval78
picto profil
picto profilLesfoliesb
picto profil
picto profilcharlotte085
picto profil
picto profilCatasch
picto profil
picto profilsebetnat65
picto profil
picto profilAirelle