Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Histoire libertine : « Le Gang Bang, une découverte extraordinaire »

01 Avril 2016 Laisser un commentaire

Je suis tout excitée à l’idée de vous raconter une histoire libertine que j’ai vécue dernièrement. Jeudi dernier, mon conjoint et moi avons participé à une session gang bang pour débutante dans le club échangiste où nous avons découvert l'échangisme il y a maintenant deux ans de cela. Nous nous sommes rendus à cet événement en toute connaissance de cause et avec le désir justement de vivre de nouvelles sensations. Et je peux vous le confier dès à présent : cette aventure sexuelle, cette initiation au Gang Bang, a été une découverte extraordinaire pour moi, mais aussi pour mon chéri. Une véritable histoire libertine….

histoire libertine sexy

« Lire une histoire libertine c'est excitant, mais la vivre c'est indescriptionriptible »

Lire une histoire libertine c'est excitant, mais la vivre c'est indescriptionriptible. J'en avais déjà lu, des histoires libertines, des récits échangistes et de gang bang, mais je n'avais pas pu vraiment m'imaginer ce qu'on pouvait réellement ressentir sur le moment quand cinq hommes nus t'entourent et te montrent qu'ils ont envie de toi par-dessus tout. Cette sensation est difficilement descriptionriptible, même avec le recul. Surtout avec le recul. Je ne suis pas sûr de pouvoir retranscrire exactement ce que j'ai vécu, mais je peux tout de même essayer car cela me tient à cœur de partager ce souvenir avec des gens qui aiment lire ce genre de récits coquins.

Déjà, j'aimerais revenir sur ce qui m'a entraîné à tenter le gang bang. Mon compagnon et moi sommes de bons vivants, des personnes qui aimons faire de nouvelles rencontres, de nouvelles expériences, qu'elles soient culinaires, culturelles ou bien sexuelles. Lors d'un voyage en Espagne, où nous avions réservé une chambre dans un hôtel libertin, j'ai vu pour la première fois un gang bang de visu. J'en avais déjà vu en vidéo, mais de visu, c'est autre chose. C'est vraiment impressionnant ! Et je dois dire que j'ai ressenti un sentiment envieux envers cette fille qui se faisait reluquer par des mecs baraqués et qui semblait prendre un malin plaisir à choisir qui aurait le droit de passer sur elle. Elle commandait comme un vrai chef, repoussant ou attirant dans son filet les gars qui se masturbaient autour d'elle. Elle a du se faire baiser par au moins dix mecs en deux heures, je n'avais jamais vu ça.

« Je lui ai demandé si de me voir essayer le gang bang lui plairait »

Le soir, j'en ai parlé avec mon chéri. Je lui ai demandé si de me voir essayer le gang bang lui plairait. Comme il n'est ni jaloux, ni possessif, et qu'il a un côté un peu voyeur, il a dit oui sans hésiter. Il a seulement émis le souhait que cela se déroule en sa compagnie et que cela se passe en France, dans un endroit qu'il connait bien, où il se sente à l'aise. Au retour de nos vacances, nous nous sommes renseignés auprès de notre club échangiste sur les prochaines soirées Gang Bang. Ce qui m'amène maintenant à jeudi dernier.

Talons aiguille 12 cm, décolleté en cœur, petite jupe moulante qui s'arrête au ras des fesses, cheveux attachés et maquillage rudimentaire (comme on m'avait conseillé), je me suis rendue à la soirée « initiation au gang bang » avec mon homme au bras. Il était fier comme un coq rien qu'à l'idée que tous les hommes me suivent du regard et me désirent. Nous sommes arrivés vers 20h30. Pendant une petite demi-heure, nous avons discuté avec les participants autour d'un cocktail fruité. Ils étaient quatre, mon homme étant la cinquième roue du carrosse.

Comme c'est apparemment le cas avant un gang bang, nous avons évoqué ce qui était accordé et ce qui était interdit de faire. Aucune pénétration sans préservatif. Interdit de passer du cul au vagin ou vice versa sans changer de capote. On s'est également mis d'accord pour des éjaculations sur les seins. Une fois qu'on a précisé les règles du jeu, nous sommes passés sous la douche. Puis nous nous sommes tous les six rendus dans une des backrooms de l'établissement. Mon mec avait l'air un peu stressé, même s'il refusait de l'avouer. Ah ! les hommes et leur fierté !

Dans la salle, il y avait un lit king size et des fauteuils pour les mateurs. Deux hommes et une femme, avec notre accord, se sont installés pour nous regarder à l'œuvre. Tout a commencé assez tranquillement. Pendant que mon homme me léchait comme il sait si bien le faire pour me faire mouiller, je branlais deux bites, alors que la troisième me pénétrait la bouche. Comme nous nous étions mis d'accord pour tenter la double pénétration, mon mec m'a massé l'anus avec du lubrifiant, me pénétrant délicatement avec ses doigts pour me préparer convenablement à la sodomie.

Je me suis mise à quatre pattes. Un des mecs s'est placé en dessous de moi pour me pénétrer la chatte, l'autre en face de moi pour se faire sucer, un autre encore était sur le côté pour se faire branler, et mon homme s'est chargé de mon cul. C'était d'ailleurs mieux comme ça car nous avons l'habitude de pratiquer la sodomie dans l'intimité de notre couple. Les premiers va-et-vient dans mon cul étaient un peu douloureux et mon homme y est alors allé plus doucement et plus délicatement. Cette délicatesse contrebalançait avec la « violence » de la double pénétration. Et, doucement mais sûrement, les sensations s'intensifiaient, en bien, en agréable, en jouissance ! Quelle histoire libertine !

La double pénétration en action, je m'occupais des deux autres comme je le pouvais. Grâce au plaisir et à l'excitation que me procuraient les va-et-vient des deux pénis en érection qui me transperçaient, je parvins à transmettre cette vague de chaleur et d'exhortation aux deux autres. J'étais proche de l'orgasme. J'ai alors demandé aux deux partenaires qui étaient en moi d'accélérer la cadence, de donner tout ce qu'ils avaient pour me faire crier de plaisir. Les va-et-vient s'intensifiaient et j'atteins un orgasme que je ne saurais décrire avec des mots. J'étais au nirvana. Mais il me restait encore une tâche à accomplir, je voulais aussi que mes beaux étalons soient comblés, qu'ils puissent se sentir léger. Je me suis agenouillée et je les ai sucés les uns à près les autres, jusqu'à ce que je fus recouverte de leur jus d'amour.

Nous étions tous harassés par cette orgie délicieuse qui avait dû durer au moins trois quarts d'heure. Nous sommes de nouveau passés sous la douche, puis, comme j'étais éreintée, mon homme et moi sommes rentrés à la maison. La nuit fut longue, et mes rêves doux et érotiques. J’espère que cette histoire libertine vous a plu.



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Histoire érotique : « Le désir qui me ravagea
Une histoire érotique qui suinte de désir et de passion ! ..

Histoire libertine : La 1ère soirée libertine
La suite de la 1ère soirée libertine d'Eva. Notre belle et..

Le diamant noir : Le camping libertin du Péri
Notre rédactrice Eva fait ici la présentation du Diamant N..

Les vacances d'Eva au camping libertin
Eva est enfin revenue de vacances et elle nous raconte son..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilhervemanu
picto profil
picto profilstephmarie
picto profil
picto profilLesguyguysexy
picto profil
picto profilCharlineetfab
picto profil
picto profilCplesexxxx
picto profil
picto profilBenkat
picto profil
picto profilcoconini
picto profil
picto profilMat39
picto profil
picto profilCpl29sud
picto profil
picto profilTendre31
picto profil
picto profilNims
picto profil
picto profilMontagne3112
picto profil
picto profilmaetphil
picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilChanel77
picto profil
picto profilNovicelibertine
picto profil
picto profilcaroje
picto profil
picto profilIsaetchris