Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Histoire torride : « Elle m'a attaché les mains avec un foulard en soie »

02 Aout 2018 Laisser un commentaire

Sarah m’avait écrit pour me dire qu'elle était en ville cette semaine et pour savoir si je voulais la voir. Bien sûr que je voulais la voir ! Quand elle est de passage, je sais que je vais passer du bon temps au lit avec elle.

Cela fait un peu plus d’un an que nous nous sommes rencontrés. Même si nous n’avons que peu de contact lorsqu’elle est à Londres, j’apprécie toujours de la revoir quand elle descend sur Paris. Nous avons eu déjà quelques bonnes séances de sexe qui valent le détour. J’admire tout particulièrement ses compétences buccales. Même si ça ne m’a jamais dérangé de baiser sa petite chatte bien serrée comme il faut, je dois dire que j’ai toujours du mal à jouir dans les chattes. Moi je suis plutôt du genre à éjaculer dans la bouche. Va savoir pourquoi je suis autant porté vers le sexe oral

La première fois que nous avons eu une relation sexuelle, je ne lui avais pas parlé de ma préférence pour la fellation. Au début, elle a dû se dire que j’étais un étalon, un athlète de la baise, car j’ai dû la baiser sans interruption pendant plus d’une heure. En vérité, je n’arrivais pas à jouir dans sa chatte. Elle a dû le comprendre, à moins qu’elle fût fatiguée, car elle a fini par me faire une fellation. Elle avala toute ma grosse bite dans sa bouche jusqu'à sa gorge. Je ne pouvais rien faire d'autre que de profiter. J’étais allongé sur le canapé. Il m'a fallu à peine deux minutes pour exploser dans sa bouche. Elle essayait d'avaler tout mais c'était trop. Ça dégoulinait sur le coin de ses lèvres pulpeuses. Après quoi j’ai été honnête avec elle. Je lui ai avoué que j’éprouvais de grandes difficultés à jouir dans une capote.

histoire torride

Histoire torride : « Ne te masturbe pas ! Je veux tout ton jus juste pour moi »

Et maintenant, elle est en route pour me rencontrer.

Elle m’a donné rendez-vous dans un hôtel dans le centre. Je ne pouvais pas attendre pour la voir. Rien que le fait de penser la revoir m’a donné une érection. Mais je me suis souvenu de ce que Sarah m’avait demandé dans son message : « Ne te masturbe pas ! Je veux tout ton jus juste pour moi…»

Nous nous sommes retrouvés à l’accueil comme convenu. Elle portait une tenue de cuir noir et elle me souriait avec coquetterie. Elle savait que la tenue de cuir me ferait tourner la tête. Je pouvais déjà sentir ma bite se gorger de sang.

Elle portait des bottes de cuir jusqu'aux genoux. Elle avait l'air si chaude. Elle m'a donné un baiser sur les lèvres qui m'a fait frissonner jusque dans ma colonne vertébrale. Ses lèvres étaient rouges. Nous n’étions même pas encore arrivés dans la chambre que je pouvais m’imaginer ses lèvres rouges et sa langue sensuelle jouant avec ma bite et mes couilles. J’avais d’ailleurs bien pris soin de me raser.

En en entrant dans la chambre, elle m’a mis la main au cul. Quelle chaudasse !

L’excitation montait en moi rien qu’en pensant à tous les sextos que nous nous étions envoyés la veille. Elle savait que j'étais excitée et elle jouait un peu avec cela. Elle m’a dit de me mettre à l’aise, de me servir un verre et de l’attendre car elle devait passer un coup de fil important. Avant de sortir de la pièce, elle m’a léché le lobe de l’oreille, m’a glissé un mot dans la main et m’a dit de lire les instructions une fois qu’elle aurait quitté la salle. Ses lèvres étaient si près du lobe de mon oreille que je pouvais sentir son souffle chaud. J'ai hoché la tête en signe d’approbation. Elle prenait les choses en main et je trouvais ça encore plus excitant.

Histoire torride : « Elle m'a souri la bouche pleine de sperme »

« Ferme les rideau puis allume les bougies. Déshabille-toi entièrement. Ouvre le tiroir de la table de nuit. Prends bandeau. Assis-toi sur la chaise au milieu de la pièce. Mets le bandeau sur tes yeux. Tu ne dois rien voir. Une fois que tu es prêt, siffle trois fois. »

Sarah est chaque fois plus surprenante encore !

Je me suis vite déshabillé. Mon sexe était tellement dur qu’il me faisait presque mal. Il était heureux de sortir de mon pantalon pour avoir une certaine liberté. Je me suis assis et je me suis bandé les yeux. J'ai sifflé trois fois. Puis j’ai attendu sur la chaise.

J'ai entendu la porte. J’étais tellement excité que je pouvais sentir le liquide pré-séminal couler sur mon sexe.  

Quelqu'un est entré. Il y avait plus d’une personne.

Même si je ne voyais rien, je pouvais sentir la présence de Sarah.

« Mets tes mains dans le dos. » C’était sa voix autoritaire qui me parlait.

Elle m’a attaché les mains avec un foulard en soie. Je me suis exécutée. Pendant qu’elle m’attachait, une bouche s’est mise à me lécher la queue. Je supposais que la personne supplémentaire était une femme. Elle caressa le reste de ma queue avec sa main soyeuse.

Elle a commencé à sucer ma bite, la faisant entrer jusqu’au fond de sa bouche chaude et humide. J'aurais aimé pouvoir lui tenir la tête, l'orienter plus profondément, mais je ne pouvais pas. Mes mains étaient liées. Ce que je pouvais faire c’était juste de gémir de plaisir.

« Sarah, je ne peux plus tenir : je vais jouir.

A ce moment-là, deux mains ont retiré mon bandeau : une jeune femme que je ne connaissais pas était agenouillée devant moi. Sarah m'a embrassé et m'a dit : « Allez, lâche-toi, tu peux jouir dans sa bouche. »

J'ai déversé ma charge dans sa bouche. J'étais à bout de souffle. C'est tellement bon de libérer toute l'excitation. Elle m'a souri la bouche pleine de sperme.

La femme est passée par la salle de bain puis est repartie. J’ai repris mes forces et j’ai baisé Sarah toute la nuit. Je n’avais plus besoin de jouir et je pouvais désormais me concentrer sur son plaisir à elle…



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Histoire coquine : « Indispensable de continu
L'échangisme en pleine nature. Voici l'histoire de deux je..

La signification des rêves érotiques : Symbol
On se penche aujourd'hui sur les rêves, et plus précisémen..

Première soirée swinger : « Nous faire évolue
« La nuit précédant la soirée, nous avons discuté des règl..

Histoire pornographique : « Glisse mes doigts
On ne peut pas dire qu'elle a la langue dans sa poche ! Vo..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilCouplebi68
picto profil
picto profilKmelonet
picto profil
picto profilcplechang72
picto profil
picto profilMoietmfemme
picto profil
picto profilCplaf68
picto profil
picto profilnouveaute37
picto profil
picto profilbenlet
picto profil
picto profilcaroje
picto profil
picto profilcouplsex62
picto profil
picto profiltheozoe
picto profil
picto profilCatasch
picto profil
picto profilDucati998
picto profil
picto profilcompostelle11
picto profil
picto profilAirelle
picto profil
picto profilSensuBelle81
picto profil
picto profilsteph-lilly
picto profil
picto profilMondeamoi
picto profil
picto profilOlivirg