Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Les pratiques libertines : définitions

27 Juin 2016 Laisser un commentaire

Difficile de classer les différentes pratiques du libertinage : elles sont nombreuses et bien souvent méconnues. Que vous soyez ou non-initiés, vous trouverez à travers ce dossier un panorama complet de ce qu'est le libertinage, et des différentes formes qu'il peut prendre.

Saviez-vous d'ailleurs que le terme « libertin » a une origine latine qui signifie « affranchi, esclave affranchi » (par rapport au maître) (1). Une considération qui prend tout son sens à la lecture de ce dossier : les libertins sont des personnes capables de s'affranchir de certaines pratiques sociales communément admises. Sortant ainsi des conventions, le libertin est une personne capable de s'affranchir de ce que Kohlberg appelle la moralité conventionnelle (qui consiste à suivre les normes de la société, même quand il n'y a pas de conséquence pour l'obéissance ou la désobéissance).

Le libertinage s'est affirmé au 17ème siècle, et était initialement pratiqué par l'aristocratie : c'est une manière de vivre sa sexualité. Regardons un peu les différentes formes que peut prendre ce libertinage ! Cela vous aidera à y voir mieux clair car les terme « libertin » ou « échangiste » ne sont pas suffisants pour comprendre les différentes ramifications.

Les libertins partagent des moments sensuels et sexuels avec d'autres personnes qui ne font pas forcément partie de leur privé, mais qui pour autant peuvent susciter énormément de désirs.

 

L'échangisme - Une pratique libertine

L'échangisme

L'échangisme est l'une des 6 grandes pratiques du libertinage, et surement la plus connue (ainsi que la plus pratiquée). En France, 7% des individus se déclarent échangistes (2).

Au sein de l'échangisme, on trouve : le "vrai" échangisme, le mélangisme et le côte-à-côtisme. C'est un phénomène principalement urbain (moins de clubs échangistes en province, et plutôt dans les grandes villes). Saviez-vous qu'un homme sur trois a des fantasmes échangistes ? (3). Le fantasme, évidemment, n'implique pas toujours le passage à l'acte.

On compte 350 clubs échangistes (environ) répartis sur toute la France.

L'échangisme classique (ou "vrai" échangisme)

On le nomme plus courramment et plus simplement l'échangisme (classique) : il s'agit d'une pratique sexuelle impliquant la réciprocité. Il s'agit tout simplement, pour deux couples, d'échangertemporairement son partenaire lors d'un rapport sexuel, et d'avoir une relation avec ce partenaire temporaire.

Les couples ont généralement plus de trente ans (le quadragénaire étant fréquent). Dans un club échangiste, la courtoisie est toujours de mise : tout se passe dans le respect des participants (notamment des femmes). Cela est primordial et fondamental.

Le mélangisme

Le mélangisme se distingue de l'échangisme classique dans le sens où la relation est davantage sensorielle que sexuelle. Dans le cadre du mélangisme par exemple, il n'y a pas de coït (rapport sexuel avec pénétration anale ou vaginale). Certains considèrent même que le mélangisme ne peut pas intégrer de cunnilingus ou de fellation.

Il s'agit, en clair, de se livrer, avec d'autres personnes, à des caresses (incluant ou non cunnilingus et fellation selon les personnes), baisers intimes ou jeux érotiques mais sans qu'il n'y ait pénétration. Cela a concerné 12% des hommes en France en 2014 (personnes âgées de 18 à 69 ans) et 3% des femmes.

Cela peut être une excellente première étape pour les couples débutants. En effet le mélangisme permet de tester son ressenti de manière plus progressive que l'échangisme classique. Par ailleurs, beaucoup basée sur la relation sensorielle, le mélangisme s'arrête bien souvent aux préliminaires. Pour les apprentis échangistes, c'est donc une solution intermédiaire !

Le côte-à-côtisme

Enfin, le côte-à-côtisme est la dernière forme d'échangisme. Ici, le couple fait l'amour en présence d'autres couples qui eux aussi s'adonnent au même exercice. Cela peut se passer dans un lit par exemple, ou dans une pièce. Tout est envisageable, sauf le contact avec les autres couples ! Il s'agit donc d'une variante de l'échangisme, qui peut aussi être considéré comme une variante du voyeurisme : c'est une relation de proximité avec d'autres couples, sans contact (si ce n'est avec son ou sa partenaire).

Il peut s'agir d'une première expérience afin de pimenter sa vie sexuelle ! La pratique du côte-à-côtisme peut en effet, par la suite, donner lieu à la pratique du mélangisme, puis de l'échangisme classique.

Tout comme le mélangisme, cela peut être un excellent moyen de démarrer le libertinage : pour bien des couples c'est une transition. Avec le côte-à-côtisme, vous n'aurez pas le sentiment de « tromper » votre partenaire. Vous pourrez ensuite mieux débriefer sur votre expérience afin de savoir si vous avez ressenti de la pudeur, etc.

L'échangisme strict

Généralement plus rare, il s'agit d'échanger son conjoint pour avoir des relations sexuelles avec le/la partenaire de l'autre couple, mais de manière isolée et séparée. Cette séparation fait que les partenaires ont alors des relations dans deux endroits isolés. L'avantage est de pouvoir s'adonner à de multiples plaisirs et de pouvoir découvrir son (sa) nouveau (nouvelle) partenaire sans subir de distraction (de la part de son propre conjoint ou de la part du conjoint de son/sa partenaire temporaire).

 

Le candaulisme - une pratique libertine

Le Candaulisme

Les libertins qui pratiquent le candaulisme ressentent une excitation sexuelle lorsque leur compagne (ou compagnon) est exposé ou temporairement échangé à d'autres hommes ou d'autres femmes. Cette exposition peut induire un rapport sexuel avec les autres hommes et femmes, tout cela sous le regard demandeur du partenaire (et consentant, bien entendu). En pratique, c'est bien souvent l'homme qui ressent une excitation sexuelle en exposant sa partenaire. Le couple est alors consentant, et demandeur.

Ainsi, un homme candaulisme sera sexuellement excité par le fait de regarder sa partenaire avoir des rapports sexuels avec un autre homme. Ici, il n'y a donc pas réciprocité (contrairement à l'échangisme). L'homme se contente de jouer les voyeurs.

A la différence de l'adultère dans lesquels le « cocu » ignore l'infidélité de sa (son) partenaire, le candaulisme est totalement transparent. De plus, la pratique du candaulisme peut être plus ou moins régulière, avec des personnes qui peuvent être différentes à chaque fois.

C'est Candaule (4), un roi semi-légendaire d'Asie, qui aurait donné son nom au candaulisme. Il trouvait que sa femme était particulièrement belle, et afin de le prouver à l'un de ses officiers il lui a demandé (à l'officier) de regarder sa femme totalement nue au moment où elle se couchait. Il existe ainsi différents tableaux mettant en scène le roi Candaule montrant sa femme à Gygès (nom de l'officier).

Le cuckolding

Il s'agit d'une forme de candaulisme à la différence près que le partenaire exposant sa (son) partenaire souhaite être humilié en parallèle. Par exemple l'homme, en plus de regarder sa partenaire avoir des rapports sexuels avec un autre homme, peut ressentir le besoin d'être attaché, d'être injurié, etc. Il y a donc un réel sentiment de domination sexuelle.

Le mot est en réalité anglais, et provient du terme cuckold (qui signifie cocu). Dans la réalité, cette étymologie peut être biaisée car le cocu est généralement supposé ne pas être conscient de la tromperie de son (sa) partenaire. Or dans le cas du cuckolding comme dans le cas du candaulisme, le partenaire est pleinement conscient : il est même demandeur, au même titre que son (sa partenaire).

 

Le triolisme - une pratique libertine

Le triolisme

Lorsque trois partenaires pratiquent des actes sexuels, il s'agit de triolisme. Généralement c'est un couple, accompagné d'un troisième partenaire.

Tous les « plans à trois » sont donc des triolismes. Il peut s'agir :

  • De deux hommes et une femme ;
  • De deux femmes et un homme ;
  • De trois hommes ;
  • De trois femmes

Les positions sexuelles sont alors démultipliées ! Le triolisme n'est pas du candaulisme car le candaulisme serait un « plan à 2 + 1 » alors que le triolisme est un « plan à 3 ». L'échangisme classique, quant à lui, serait « un plan à 4 » à minima. Chez les hommes, le « plan à 3 » (avec deux femmes) est un fantasme courant.

Il est intéressant de noter que les différentes pratiques libertines peuvent se recouper. En effet, si vous êtes un couple homme et femme, et que vous pratiquez le triolisme avec une troisième personne (femme) sans qu'il n'y ait pénétration avec cette personne, vous vous rapprochez alors du mélangisme.

 

Le Gangbang - une pratique libertine

Le gang bang

Souvent pratiqué dans les clubs libertins, le gang-bang implique une notion de nombre : différentes personnes vont avoir des relations sexuelles avec la même personne (homme ou femme), simultanément ou bien à la suite.

C'est bien souvent une femme qui s'offre à plusieurs hommes (au moins trois). En effet, dans le cas où seulement deux hommes sont présents, alors nous serions dans le cas du triolisme. La pratique est souvent associée à la pornographie car on retrouve (en proportion) bien plus de gang-bang dans les films pornographiques que dans les relations sexuelles libertines.

 

L'exhibitionnisme

Beaucoup de libertins pratiquent l'exhibitionnisme. Bien que souvent associé à un délit (exhibition sexuelle), l'exhibitionnisme peut toutefois se pratiquer en entière conformité avec la loi (pour peu qu'il ne soit pas public). La pratique consiste alors à exposer tout ou certaines parties de son corps à une ou plusieurs autres personnes. De plus, l'exhibitionnisme a une image de perversion alors que, là encore, il est tout à fait possible de pratiquer l'exhibitionnisme sans aucune perversion.

Cela peut être les parties intimes, mais pas seulement ! En effet l'exhibitionniste peut vouloir s'habiller de manière aguichante et/ou peut vouloir porter des accessoires dans l'objectif d'exciter les personnes pour qui elle (ou il) s'exhibe. Par exemple une femme peut vouloir mettre des collants, des talons hauts, etc. Autant d'éléments qui pourront ensuite avoir un fort effet d'excitation chez des fétichistes sexuels (excitation sexuelle causée par un contact visuel avec un objet, une partie du corps ou bien une situation particulière).

Sources et références

(1) http://www.dicolatin.com/XY/LAK/0/LIBERTINUS/index.htm

(2) http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=2781

(3) http://videos.doctissimo.fr/sexualite/couple/echangisme-libertinage-et-melangisme.html

(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Candaule

 

Vous avez aimé ce dossier, vous l'avez trouvé complet ?

Aidez-nous à le diffuser en le partageant sur les réseaux sociaux  :



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Les vacances libertines et échangistes
Découvrez notre dossier sur les vacances libertines et éch..

Idées de jeux coquins pour vos soirées libert
Les jeux libertins et coquins sont un "accessoire" très sy..

Le libertinage et quelques statistiques insol
Combien de personnes sont libertines? Plus de femmes ou d'..

Le prix des clubs libertins
Vous vous demandez combien coute l'entrée dans un club lib..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilOlivirg
picto profil
picto profilSandN
picto profil
picto profilKmelonet
picto profil
picto profilCouplesogi34
picto profil
picto profillouismartin8312
picto profil
picto profilPlaisir8306
picto profil
picto profilkevasty
picto profil
picto profil54a54
picto profil
picto profileternel27
picto profil
picto profilArcadia17
picto profil
picto profilNous33
picto profil
picto profilBenkat
picto profil
picto profilCraps54
picto profil
picto profilpluggedinparis
picto profil
picto profilValerie78daniel
picto profil
picto profilc81b12
picto profil
picto profilNotredame54
picto profil
picto profilDanval78