Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Libertinage avec un amant : « Je lui ai fait comprendre que je n'étais là que pour observer »

13 Aout 2021 Laisser un commentaire

Léo, l'amant que j'avais choisi pour elle, avait presque huit ans de moins que ma femme, ce qui faisait d'elle une MILF encore jeune. Il travaillait dans la construction. Il avait de larges épaules et mesurait un peu moins d'un mètre quatre-vingts. Son corps était sculpté presque à l'extrême. Sa passion pour la domination de femme mariée comme la mienne était la principale raison pour laquelle son profil m'avait attiré.

Léo et moi avons discuté au cours des nuits suivantes et avons décidé que nous devrions nous réunir tous les trois un soir pour prendre un verre. Il montrait un réel enthousiasme à l'idée de rencontrer ma femme et la différence d'âge n'était certainement pas un problème pour lui.

Il voulait néanmoins s'assurer que ce ne serait que lui et ma femme. Il ne faisait pas dans le triolisme, car il ne voulait pas partager. Je lui ai fait comprendre que je n'étais là que pour observer. Il a également dit qu'il n'aimait pas utiliser de préservatif et qu'il ferait un test avant de la rencontrer. J'étais trop excité pour m'y opposer et quelques nuits plus tard, ma femme et moi l'avons rencontré dans un établissement local.

Ma femme et lui ont semblé s'entendre presque immédiatement et nous avons décidé de nous rencontrer le week-end suivant. Nous nous sommes retrouvés dans un petit hôtel hors des sentiers battus. J'ai envoyé un SMS à Léo avec le numéro de la chambre et nous avons attendu patiemment qu'il arrive. C'était bien sûr mois qui invitait. Ma femme s'est assise sur le lit nerveusement, mais aussi avec beaucoup d'excitation. Ce fut une expérience aussi nouvelle qu'importante pour nous deux et nous étions maintenant dans des eaux inconnues.


Candaulisme : « Dans la fente de son beau cul »

J'espérais juste que cette nuit se passe comme prévu et que nous puissions nous en souvenir longtemps pour les bonnes raisons. Cela faisait presque vingt minutes que nous attentions quand Léo frappa à la porte. A peine entré, il a pris le contrôle de la situation, comme je l'avais imaginé.

Le ton de sa voix avait considérablement changé depuis notre dernière rencontre. Il a commencé à aboyer des ordres à ma femme : « Je veux voir ces beaux seins !

Ma femme a été un peu étonnée au début de la façon dont ses manières avaient changées, mais elle a rapidement cédé et a fait ce qu'on lui avait dit. Je me suis assis tranquillement sur le côté, extrêmement excité alors que ma femme dégrafait son soutien-gorge. Elle le posa sur la commode et se tint devant lui. Ses seins étaient fantastiques et Léo lui a dit à quel point il les aimait.

- Je veux voir ton cul maintenant ! lui dit-il quelques secondes plus tard.

Ma femme s'est retournée et a tourné ses fesses vers lui. Elle a lentement abaissé son pantalon pour qu'il découvre son cul bien galbé. Elle se tenait toujours en sa culotte et c'est à ce moment-là qu'il lui a dit : « Fais glisser cette culotte entre tes fesses. »

Ma femme a attrapé les côtés de sa culotte et les a tirées vers le haut alors qu'elles se resserraient dans la fente de son beau cul.

- Penche-toi et montre-le-moi !

Ma femme se pencha légèrement en avant pour le lui montrer.

- Je vais te baiser si bien et si fort avec ma grosse bite que tu ne m'oublieras pas ! Ce cul est si spécial. Enlève cette culotte ! 

Ma femme, alors qu'elle était encore légèrement penchée, a fait glisser sa culotte jusqu'au sol pendant que Léo commençait à se déshabiller. Elle se tenait devant lui vulnérable et exposée. Il regarda profondément son beau corps nu. Il a ensuite abaissé son pantalon, puis son boxer et ma femme a pu voir de près la taille de sa bite. Il pendait à plusieurs centimètres entre ses jambes et semblait peser cinq fois le poids de ma propre bite.

- Tu aimes ce que tu vois ? dit-il, alors que je restai spectateur de la scène.

Ma femme ne pouvait pas détacher ses yeux de son énorme bite et quelques secondes plus tard, elle a reçu un nouvel ordre : « Allez, vite, sur le lit ! »

Ma femme s'est glissée sur le lit et s'est allongée dessus, tremblante d'excitation de l'inconnue. 

- Ouvre ces jambes ! Je veux voir ta chatte gonflée !

Ma femme a lentement ouvert ses jambes pour Léo. Sa chatte était extrêmement enflée et l'humidité coulait maintenant de chaque côté de ses jambes. Il a ensuite rampé sur le lit et a commencé à écarter encore plus les jambes de ma femme. Elle savait qu'elle était à sa merci à partir de ce moment.



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Histoire de candaulisme
La tension sexuelle grimpe encore un peu plus entre eux. U..

Nouvelle vie de libertin candauliste
Il poursuit le récit de sa nouvelle vie de libertin candau..

Naissance d'une relation libertine
Une histoire d'amour à couper le souffle. Bonne lecture su..

Entretien avec des échangistes : « Ce mode de
Elle retrace les grands enseignements de ses entretiens av..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilButterfly79
picto profil
picto profilMinilike
picto profil
picto profilMotards21
picto profil
picto profilChloeMetisseTBM
picto profil
picto profilgefa
picto profil
picto profilCpl0503
picto profil
picto profilOnditquoi12
picto profil
picto profilDuocokin
picto profil
picto profilCassie1995
picto profil
picto profilMarie-Line
picto profil
picto profilAlexjoh
picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilSx7520
picto profil
picto profilCpl34
picto profil
picto profilCouplegourmand9
picto profil
picto profilJoce75
picto profil
picto profilPlanHard
picto profil
picto profilOlivirg