Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Plan à trois : Des libertines racontent leur première fois avec deux mecs

15 Novembre 2017 Laisser un commentaire

Fantasme inassouvi ou inavoué de nombreuses femmes, le triolisme FHH (une femme et deux hommes) permet de stimuler plusieurs zones érogènes à la fois. Notamment dans le cas de la double pénétration. Mais laissons de côté nos considérations et demandons l’avis à celles qui ont déjà fait un plan à trois avec deux hommes.  

Plan à trois : « Peut-être la meilleure de toutes »

Cyndi : Depuis le début de ma vie sexuelle, la sexualité de groupe a toujours été une source de fantasmes pour moi. Même aujourd’hui, alors que je suis une libertine avertie, je ressens des frissons rien qu’à l’idée de jouir de deux hommes en même temps.

Ma première fois, peut-être la meilleure de toutes, s’est déroulée au cours d’un week-end entre amis à la campagne. Nous avions loué une grande maison pour y organiser les trente ans d’une amie. Et quand chaque organisateur invite des amis, cela donne un beau et grand foutoir ! En quelques heures seulement, la maison était pleine à craquer et l’ambiance était comme vous pouvez vous l’imaginer : alcoolisée et débridée.

De mon côté, j’avais passé une partie de la soirée à flirter avec deux beaux mecs. Célibataire, un peu pompette et de bonne humeur : le cocktail était parfaitement dosé. Alors j’ai proposé aux deux potes de monter à l’étage. On s’est enfermés dans une des chambres et on a fait ce que vous vous imaginez certainement. J’ai pris mon pied, et les garçons aussi.

TRIO libertin

Plan à trois : « J’ai eu le droit à un double striptease rien que pour moi ! »

Marina : Ma première fois avec deux hommes, c’était après le service, avec deux collègues. Comme souvent, on avait bu quelques verres pendant la fermeture du bar. Après cela on a poursuivi la nuit chez un des collègues qui n’habitait pas loin. Je n’avais pas fait l’amour depuis au moins trois semaines et je débordais de désir. Mes collègues s’en étaient aperçus et ils ont su me faire monter en température. Je savais au fond de moi que ce n’était pas une super idée de me taper des collègues de travail, mais vu que cela arrive fréquemment dans le monde de la nuit, il n’y avait pas de quoi en faire un drame. Alors je me suis laissé aller. On n’a qu’une vie.

Après quelques shots de Tequila, les garçons se sont dénudés en dansant. J’ai eu le droit à un double striptease rien que pour moi, dis donc ! Ils se sont ensuite approchés de moi et m’ont dévêtue délicatement en m’embrassant dans le cou, dans le décolleté, un peu partout sur le corps. J’étais à cran, il fallait passer la seconde. J’ai retiré leur slip et je me suis mise à genoux pour les sucer. Puis un d’entre eux m’a allongée sur le canapé, a retiré ma petite culotte toute mouillée et m’a fait un cunni d’enfer ! Pendant ce temps je continuai de sucer le second qui a ensuite enfilé une capote. Je me suis mise à quatre pattes sur le canapé et il m’a prise par derrière pendant que je suçais mon autre collègue. Et ils m’ont prise chacun à leur tour jusqu’à ce que chacun d’entre nous soit satisfait.

Je me sentais légère sur le chemin du retour. Ce n’est que le lendemain que j’ai vraiment réalisé ce que je venais de faire. Mais je ne regrette pas, c’était une superbe expérience sexuelle.

Plan à trois : « Ils ont interverti les rôles »

Claire : J’ai fait mon premier plan à trois à l’âge de 28 ans. C’était dans le cadre d’une soirée libertine. J’étais venue seule avec l’intention de trouver un couple intéressant et intéressé par un plan à trois. Finalement j’ai eu affaire à deux hommes venus sans accompagnement.

Tout a débuté au bar quand j’ai rencontré « Cris ». On s’est plu et quelques minutes après notre rencontre on est allés dans un coin câlin ouvert. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’un autre célibataire nous demande s’il pouvait se joindre à nous. J’ai regardé Cris et il m’a fait comprendre que cela le branchait aussi. Notre nouveau convive s’est donc joint à nous.

Cette première a été plutôt classique. Après quelques caresses respectives, Cris m’a pénétrée tandis que je faisais une fellation à notre invité. Ils ont ensuite interverti les rôles. Mais cela n’a pas duré très longtemps pour le second qui a fini par éjaculer pendant la pénétration. Je précise qu’il portait un préservatif. Puis il s’est sauvé à l’anglaise. J’étais un peu déçue par son comportement mais je me suis rabattue sur ma première cible. Cris était un bon amant et il m’a donné beaucoup de plaisir, que ce fusse avec sa langue ou avec son sexe. 



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Interview de femme libertine : Aucune restri
Un grand merci à Diana d'avoir répondu à toutes nos questi..

Interview femme libertine : Il peut y avoir f
Voici la première partie d'une longue interview d'une femm..

Histoire de glory hole : « Nous avons entendu
Délectez-vous de cette histoire de glory hole super excita..

Histoire de cul : « Je suis dans un mariage o
Une femme mariée dans une relation ouverte raconte une ave..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilNana20
picto profil
picto profilPI90000
picto profil
picto profilLuluRicou
picto profil
picto profilWettra
picto profil
picto profilleskokins03
picto profil
picto profilCplmotard0809
picto profil
picto profilsweetspanking
picto profil
picto profilPaul004400
picto profil
picto profilCharlycathy
picto profil
picto profilDanval78
picto profil
picto profilPaddybab1706
picto profil
picto profilcompostelle11
picto profil
picto profilcouple420780
picto profil
picto profilnous62120
picto profil
picto profilforum01
picto profil
picto profillibertin62
picto profil
picto profilLili76
picto profil
picto profilCeliman