Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Polyamour : Interview exclusive !

24 Aout 2017 1 commentaire

A 39 ans Eléonore mène une vie atypique. Mère de famille de deux enfants, qu’elle a eues avec deux pères différents et avec qui elle partage le même foyer, elle a accepté de se livrer en exclusivité pour notre blog libertin afin de nous raconter son expérience du polyamour. De sa vie de famille à sa vie sentimentale, en passant par sa sexualité, elle n’élude aucun sujet.

Bonjour Eléonore. Pour commencer, peux-tu nous présenter ta situation familiale ?

Il y a tellement à dire que je ne sais même pas par où commencer… Pour faire simple : je vis avec mes deux enfants, le premier a huit ans et la seconde vient de fêter ses quatre, et avec leurs deux papas. J’ai eu mon aîné avec Mathis et ma fille avec Julien, qui sont les deux hommes de ma vie. Au jour d’aujourd’hui, nous vivons tous les cinq sous le même toit.

Comment en êtes-vous venus à l’idée de vivre tous ensemble sous le même toit ?

Mathis et moi avions une relation très fusionnelle à nos débuts. Avec la naissance de notre fils nous nous sommes un peu éloignés sur le plan sexuel. Nous avons continué de nous aimer (et nous continuons toujours de le faire) mais nous avions tous les deux besoins de voir autre chose. Pendant les trois ans qui ont suivis nous avons formé un couple libre où chacun avait le droit d’avoir ses aventures de son côté. La seule règle était de ne pas ramener nos conquêtes à la maison. Et puis je suis retombée enceinte. Après de longues heures de discussion, parfois de désaccords, nous avons tranché et nous avons proposé à Julien de s’installer avec nous pour le bien de tous, et surtout des enfants. Avec le recul, ce fut la meilleure décision possible.

poluamour

Polyamour : « Comme dans toutes les familles aimantes »

Et qu’en pensent vos familles respectives ?

Au début, il y a eu quelques tensions et disputes, mais tu sais, les grands-parents n’ont qu’une chose en tête : le bonheur de leurs petits-enfants. La situation s’est stabilisée lorsqu’ils ont vu que les enfants étaient heureux et épanouis avec leur maman et leurs deux papas.

Comment se passe la vie de famille quand on a deux amoureux et deux enfants de pères différents ?

J’aurais tendance à dire : comme dans toutes les familles aimantes. Après, je ne peux pas nier que notre situation n’est pas banale et qu’elle suscite parfois des interrogations chez les gens qu’on connait peu. Mais nous ne prêtons pas spécialement attention à ce que les gens peuvent raconter sur nous. Notre famille est heureuse et les enfants aiment leurs deux papas sans faire vraiment de distinction entre le « père biologique » et le « père d’adoption », pour résumer grossièrement.  

Justement, tu évoques les enfants. On aurait tendance à penser que ce genre de situation familiale est source de complications pour eux, notamment à l’école. Qu’en est-il ? Comment expliquent-ils leur situation à leurs copains et copines ?

Jusqu’ici il n’y a pas eu de grosses complications. Il faut peut-être que je précise que nos enfants sont dans une école un peu particulière. Ils sont scolarisés dans une école Montessori qui favorise l’autonomie et qui facilite très certainement l’ouverture d’esprit. Nos enfants sont d’ailleurs très fiers d’avoir deux papas et ils ne s’en cachent pas.

Polyamour : « Une grande autonomie les uns vis-à-vis des autres »

Passons maintenant à la vie sentimentale et amoureuse. Comment gérez-vous ce ménage à trois ? N’y a-t-il pas de jalousie ?

Je ne sais pas si parler de ménage à trois pour nous définir est vraiment approprié. Certes nous partageons le loyer, les tâches ménagères, l’éducation des enfants et tout ce qui s’ensuit, mais nous gardons une grande autonomie les uns vis-à-vis des autres. Par exemple nous avons chacun notre chambre.

Nous nous aimons tous les trois, mais peut-être pas de la façon qu’on peut entendre ordinairement. Notre amour est très amical. Je pense que ce que nous éprouvons les pour les autres, c’est avant tout de l’amitié. Une amitié profonde, indéfectible où la jalousie n’a pas sa place. Nous sommes soudés, toujours présents quand l’un d’entre nous traverse une mauvaise passe, nous nous disons « je t’aime » ou « je vous aime », mais sans être vraiment en couple ou en trouple.

Es-tu en train de dire que vous n’avez pas de relations sexuelles entre vous ?

Plus vraiment. Nous avons dépassé le stade de l’amour charnel. Nous en sommes plutôt à un stade où l’amour est devenu une chose que l’on sait. Toutefois il arrive parfois que je fasse l’amour avec Mathis, plus trop avec Julien, et si cela arrive nous en parlons tous les trois. Par contre je n’ai jamais fait l’amour avec les deux en même temps. J’anticipe déjà la question !

Polyamour : « Cela me permet de vivre pleinement ma sexualité »

Rassure-moi, tu as toujours une vie sexuelle ?

Oui mais je la mets à l’écart de ma vie de famille. Et c’est pareil pour les Mathis et Julien. Notre priorité est de protéger les enfants. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de ramener nos conquêtes à la maison.

Comment faites-vous pour dissocier amour et sexualité ?

Ce n’est pas si difficile que cela. D’abord, nous refusons tous les trois l’exclusivité. Ensuite, nous ne sommes pas des personnes possessives. Nous ne savons pas nous dire « tu es à moi » ou « je te veux ». Cela ne fait pas partie de notre vocabulaire, ni de notre conception de la liberté individuelle. Je suis d’ailleurs très heureuse avec cela car cela me permet de vivre pleinement ma sexualité.

Et ne crains-tu pas de tomber amoureuse de quelqu’un d’autre ? 

On ne sait jamais de quoi demain sera fait, mais comme je te l’ai dit, ma priorité va aux enfants.  J’essaye donc de garder une certaine distance avec mes amants. Ce que je cherche, c’est juste une attirance sexuelle, car j’ai tout ce qu’il faut à la maison question sentiments. 



Commentaires

salope12 31 Decembre 2017

vous faite l'amour a trois ,ou chacun son tour

Répondre
Articles en relation

Club libertin en journée : L'autre face du li
Les établissements libertins profitent de l'ouverture en j..

Le Manoir : Club libertin à Juvigné
Immersion dans le Manoir, un club libertin privé à Juvigné..

Sexualité libertine : Quelle place pour le se
On s'interroge aujourd'hui sur la place de la sexualité à ..

Point P : L'orgasme prostatique ou le tabou d
On vous dévoile les tabous et les secrets de la stimulatio..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilcpl5959
picto profil
picto profilGibus
picto profil
picto profilRugbyst31
picto profil
picto profilBaboone
picto profil
picto profilTendre31
picto profil
picto profilcouple60700
picto profil
picto profilBonheur4456
picto profil
picto profilcouple7840ans
picto profil
picto profilTimecool
picto profil
picto profilbandylilou27
picto profil
picto profilnadfred
picto profil
picto profilLollipop1987
picto profil
picto profildanns191965
picto profil
picto profilXxamoureuxX
picto profil
picto profilmase
picto profil
picto profilcouplefriendsex
picto profil
picto profilLiline
picto profil
picto profilCeliman