Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Rencontre avec le gérant d'un club libertin

Par le passé, nous vous avons proposé des entrevues avec des adeptes du libertinage et des couples libertins. Eh bien, cette fois-ci nous avons décidé de passer de l'autre côté du miroir. En effet, nous avons rencontré le gérant d'un club libertin à Nantes.

Accueillant et convivial, il nous a présenté son arrivée dans le domaine et nous parle de sa conception du libertinage et nous expose sa vision de professionnel.

Rencontre en club libertin

Salut Christian ! Merci de nous accorder cet entretien. Pour commencer, peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?

Donc moi c'est Christian, 41 ans, père célibataire de deux enfants et gérant d'un club échangiste. Mes passions premières sont les sports automobiles, le yoga et le naturisme. Trois choses que je pratique régulièrement en dehors de mes heures de travail.

Justement, tu parles de travail. Comment en es-tu venu à gérer un club échangiste ?

Un peu par hasard. J'ai fait des études de management en école de commerce. Au sortir de ma formation, j'ai commencé à manager une équipe dans une chaîne de restauration rapide très connue. Après deux ans et demi, j'ai vu que mes perspectives d'évolution au sein de l'entreprise était assez limitées. J'ai essayé de faire jouer les quelques contacts de mon école de commerce que j'avais su, ou plutôt cru conserver. Mais rien ne s'est concrétisé.

Un jour, lors d'un repas de famille, mon beauf de l'époque a dit qu'il cherchait un nouveau gérant pour son club.  Je ne savais pas du tout de quoi il était question. Je lui ai alors dit que j'étais à la recherche d'un poste de ce genre. Il m'a dit de venir un matin dans son bureau. Il m'a exposé ce qu'il recherchait plus exactement. Nous nous sommes accordés assez rapidement. J'ai signé mon contrat et j'ai pris les rênes du club dans la semaine qui a suivi. Voilà, en gros mon entrée dans le milieu.

Apparemment, tu n'avais donc pas de prédispositions particulières pour devenir gérant d'un établissement libertin. Qu'est-ce que ton entourage en a pensé ?

Du côté de la famille de ma conjointe de l'époque, aucun problème. Par contre, je n'en ai jamais parlé à mes parents. Ils pensent que je gère un magasin de chaussures. Mais de toute façon, on se voit qu'une à deux fois par an.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste le rôle de gérant d'un club libertin ?

C'est assez vaste. Cela va de l'embauche du personnel à la signature des contrats. Je m'occupe aussi du budget global, je siège également aux assemblées générales ordinaires et extraordinaires. En gros je gère l'établissement comme j'en gérerais un autre. J'ai aussi mon mot à dire en ce qui concerne l'organisation des soirées à thème, notamment en matière de gestion budgétaire, justement.

As-tu un contact direct avec les clients du club ?  

Avec certains habitués, oui ; mais je n'ai pas le temps de parler à tout le monde. J'essaye de demander leur avis dès que cela est possible.

Sinon, tu penses continuer longtemps dans le métier ?

Je ne sais pas. J'ai réussi à mettre quelques sous de côté et je pense qu'un jour j'ouvrirai ma propre enseigne.

Aussi dans le libertinage ?

Peut-être ! Qui sait ? C'est bien possible que je m'oriente plutôt vers le monde de la nuit, mais rien n'est sûr !

D'ailleurs, que penses-tu du milieu libertin ?

Personnellement, ce n'est pas ce qui m'attire. Bon, en ce moment je suis célibataire, donc je suis déjà plus ouvert. Mais en règle générale, je suis quelqu'un de plutôt fidèle et d'assez jaloux. Je me vois mal venir avec une compagne dans ce genre de lieu. Mais attention, je n'ai rien contre les gens qui aiment cela. Chacun fait ce qu'il veut avec son corps tant qu'il y a respect.

Dernière question. On a pu voir que par le passé certains gérants ont été attaqués en Justice pour proxénétisme. Qu'en penses-tu ?

Mon établissement n'a eu aucun problème que ce soit avec la justice. Toutes les personnes qui le côtoient sont des personnes majeures, consentantes et libres. Le code du club est clair : aucune transaction financière ne peut être conclue entre les clients. Si tel est le cas, nous attaquerons lesdites personnes en Justice. Ce qui se passe ailleurs, ce n'est pas mon problème. Des truands, il y en a partout.



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Célibataire libertine : Comment séduire les f
La rédaction du blog de votre site de rencontres échangist..

Récit libertin : « Au Glory Hole, le physique
Jessica nous raconte son expérience en Glory Hole et donne..

Célibataire libertin : Quelle place pour les
Faisons un peu de place au célibataire libertin dans le li..

Histoire érotique : « Il m'invita à boire un
Julia nous raconte comment elle s’est laissée envoût..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilbandylilou27
picto profil
picto profilCharlineetfab
picto profil
picto profilSkycouple
picto profil
picto profilDream13
picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilAirelle
picto profil
picto profilangton
picto profil
picto profilClauetclau
picto profil
picto profilmickaelvirginie
picto profil
picto profilsylgadgoy
picto profil
picto profileternel27
picto profil
picto profilVitolita34
picto profil
picto profilMorganeG78
picto profil
picto profilleskokins03
picto profil
picto profilNicojulie57
picto profil
picto profilCout60
picto profil
picto profilGibus
picto profil
picto profilCokinous83