Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Rencontre avec une employée de Sex-shop

20 Septembre 2017 1 commentaire

Eva est allée à la rencontre de Tatiana*, jeune étudiante qui travaille dans un sex-shop parisien pour financer ses études et payer son loyer. Voici la retranscription de son interview.

Salut et merci d’avoir répondu positivement à notre demande d’interview. Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques phrases ? 

Je suis étudiante en licence langue étrangère appliquée. La nuit je travaille dans un sex-shop. Cela me permet de rapporter un peu d’argent pour payer le loyer qui est très cher. Comme tu as dû le remarquer, je ne suis pas française et je ne parle pas encore parfaitement le français. Je suis venue de Pologne il y a trois ans pour faire mes études. Je suis amoureuse de Paris même si c’est très cher et que c’est un peu dangereux le soir pour une fille.

sexshop

Pourquoi avoir choisi de travailler dans un sex-shop ? Ce n’est tout de même pas très courant pour une jeune étudiante…

Je n’ai pas vraiment choisi. Il faut que je travaille pour gagner de l’argent et ce n’est pas facile de trouver un petit job. Surtout que je passe beaucoup de temps à l’université et qu’il faut un travail avec des heures qui passent avec les études. J’ai beaucoup cherché sans résultat et j’ai trouvé un jour une annonce pour travailler dans un sex-shop. J’ai fait l’entretien et le chef m’a dit de commencer le jour d’après. Il est gentil, il me laisse ne pas travailler quand j’ai un examen important.

Sex-shop : « Il y a des clients qui m’ont déjà proposé de l’argent »

En quoi consiste ton travail exactement ?

Je m’occupe surtout de la caisse et du rangement des produits. Je réponds aussi beaucoup aux questions des clients et des clientes.

Comme tu es plutôt jolie, je me doute que certains clients doivent te faire des avances. Est-ce le cas ? Peux-tu nous dire également comment se passe les relations avec les clients ?

Merci. Il y a des clients qui essayent de me draguer ou qui font des blagues que je ne comprends pas tout le temps. Il y a des clients qui m’ont déjà proposé de l’argent. J’ai toujours dit non. Mais je n’ai jamais eu de vrai problème dans le magasin. Il y a toujours un gardien pour voir si tout va bien et qui vient parler au client quand il est trop proche ou qu’il demande des choses pas bien. Mais j’ai déjà eu un problème avec un homme qui m’a suivie dans la rue le soir. Depuis j’ai une amie qui vient me chercher quand je finis le travail. Et si elle ne peut pas j’appelle un taxi qui me ramène à la maison, même si ce n’est pas loin du sex-shop.

Sinon les clients et les clientes sont très gentils. Parfois ils sont même très timides. Je trouve cela mignon quand des gens viennent pour la première fois dans un sex-shop. Je le vois tout de suite quand ils sont là pour la première fois. Ils regardent le magasin et les sextoys avec des grands yeux et il faut toujours leur demander s’ils veulent un conseil parce qu’ils n’osent pas demander sinon. Il y a beaucoup de couples qui viennent et qui ne savent pas ce qu’ils veulent. Ou peut-être qu’ils n’osent pas le dire. J’essaye de les conseiller comme je peux.

Sex-shop : « Avant il n’y avait pas autant de femmes »

Si ça ne te dérange pas, peux-tu revenir rapidement sur l’épisode de l’homme qui t’a suivie ?

Ça ne me dérange pas. Je préfère raconter ça pour que les autres filles sachent comment faire si cela arrive. Mais je n’ai rien eu, dieu merci. Je rentrai du travail vers deux heures du matin. J’étais seule dans la rue et comme j’écoutais de la musique je n’ai pas entendu l’homme qui marchait juste dernière moi. J’étais en train de tourner dans ma rue quand j’ai vu son ombre. Je me suis retournée et il m’a demandé quelque chose. J’ai retiré mes écouteurs et il m’a dit que j’étais jolie. J’ai dit merci et je crois que ce n’est pas bien de dire merci dans ce cas-là. Il a demandé si je veux venir avec lui chez lui. J’ai dit non et je suis repartie, mais il m’a suivie encore. J’ai eu peur et j’ai couru très vite sans me retourner jusqu’à mon immeuble. Depuis cette fois-là je ne rentre jamais toute seule.

Revenons, si tu veux bien, au thème du sex-shop. Vous avez quel type de clientèle ? Plutôt des hommes ? Des jeunes ? Des vieux ? Et qu’est-ce qui se vend le mieux ?

Il y a plus d’hommes mais aussi quand même des femmes. Mes collègues disent qu’avant il n’y avait pas autant de femmes. Les gens qui viennent ont entre 35 et 50 ans, à peu près. Mais il y a aussi des plus jeunes et des plus vieux. Je vois aussi des couples qui viennent acheter des sextoys. Ce qui marche bien c’est les sextoys connectés. Les petits jouets SM, comme les menottes et les petites tapettes pour donner des fessées, se vendent bien aussi. Il y a aussi un jeu coquin que les gens aiment bien, c’est So Excited. Sinon il y a des femmes qui viennent acheter de la lingerie et des sextoys. Le stimulateur pour clitoris marche bien. Voilà, je crois que c’est ce qui se vend le mieux.

Sex-shop : « J’ai un stimulateur de clitoris et des boules de Geisha »

Et tu as des gens qui demandent des choses un peu moins « conventionnelles » ?

Oui parfois. Je trouve cela un peu bizarre d’acheter une poupée gonflable ou des trucs comme la roulette de Wartenberg. Les speculums je trouve cela aussi un peu bizarre. Mais les gens font ce qu’ils veulent.

Pour finir, j’aimerais te poser deux questions : possèdes-tu des sextoys ? Si oui, lesquels ? Et connais-tu le libertinage ? Si oui, pratiques-tu le libertinage ?

J’ai un stimulateur de clitoris et des boules de Geisha. Mais je ne les utilise pas souvent. Je préfère les garçons… Et oui je sais ce que c’est que libertinage mais je ne suis pas une libertine. Mais j’aime bien faire l’amour !

Un grand merci à cette charmante jeune fille pour cette interview accordée en exclusivité à notre blog libertin.

*Le nom a été modifié 



Commentaires

Bourlingueur 22 Septembre 2017

C'est elle qui étais sur RTL aujourd'hui ?? Dans l'émission de Flavie Flament..?

Répondre
Articles en relation

Polyamour : A la recherche de la liberté
Et si le polyamour était ce qu'il vous fallait pour vous é..

Sexualité et tabous : Vers l'émancipation de
Deuxième partie de l'article sur la sexualité, la vie priv..

Sexualité, vie privée et tabous : Pourquoi pa
Pourquoi parle-t-on si peu de notre sexualité avec les aut..

Interview femme fontaine : « Je me sentais un
Interview d'une femme fontaine qui pratique le squirting. ..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilOsiris1965
picto profil
picto profilsarahjulien17
picto profil
picto profilcouple313131
picto profil
picto profilLuLo93
picto profil
picto profilTendre31
picto profil
picto profilAlpha8383
picto profil
picto profilNext-one
picto profil
picto profilMinilike
picto profil
picto profilloveetsex
picto profil
picto profilMavie94
picto profil
picto profilnuitsblanches
picto profil
picto profilcago5338
picto profil
picto profilDUOFUNLIVEVISIO
picto profil
picto profilCouple2luxe91
picto profil
picto profilAdrix12B
picto profil
picto profilDirectfun2018
picto profil
picto profilSoulmate69
picto profil
picto profilFurie_Eclair