Connexion Inscription
Accueil Blog libertin C'était mon rendez-vous libertin préféré - Au programme : du porno hardcore !

Le blog de de la rencontre échangiste

illustration

C'était mon rendez-vous libertin préféré - Au programme : du porno hardcore !

Poster un commentaire

J'ai de gros seins et de grosses fesses. Les clubs libertins de la ville me connaissent très bien parce que je suis une habituée. J'y passe constamment chaque semaine et je change tout le temps de partenaire. Si les jeunes couples libertins m'aiment bien, c'est que je ressemble plus ou moins à une actrice porno qu'à une partenaire avec qui l'on peut s'attacher. Je me prends toujours pour une pro et les plans érotiques deviennent pour moi une énorme routine. Mais un vendredi soir, un homme a su me surprendre.

C'était un couple « normal » et l'homme était d'un corps très sportif. Je m'attendais donc à des positions classiques. Sa femme ne nous a pas quittés des yeux une seule minute. Elle était même restée tout près tout le temps. On a commencé à discuter, à rire de tout et de rien et à se comporter comme des amis. La discussion semblait ne jamais amener à quelque chose de sexuel. Et pourtant, je m'habille toujours très sexy en affirmant mes courbes lors de ce genre de rendez-vous. Ça a commencé de manière banale, mais ce que je ne savais pas, c'est que ça allait être ma rencontre libertine préférée.



J'étais face à un couple pro du sexe hardcore !

C'était un rendez-vous totalement sexuel ! À ma grande surprise, l'homme avait un pénis presque aussi grand qu'une baguette de pain, en longueur et en volume. Pour le tester, j'ai tout de suite fait une fellation et je n'ai même pas réussi à engloutir la moitié de sa bite dans ma bouche. En faisant le moindre mouvement, je sentais que son énorme bijou allait m'étouffer. Lui, il aimait bien me voir en grande difficulté et il l'enfonçait de plus en plus comme si j'allais me boucher la gorge avec. On m'allongeait ensuite sur la banquette, une bite coincée dans la bouche.

Sans que je puisse voir, on m'écartait les jambes, on m'enlevait la culotte et on me caressait le clitoris. Des mouvements sensuels me faisaient alors moins ressentir la torture du pénis géant. C'était sa femme ! J'étais comme une reine. Un couple de pro était à mon service. Il n'y avait aucune autre personne dans la salle et la lumière légère de la pièce ne me laissait pas vraiment reconnaître les deux visages.

La salle était bien équipée et on m'a ensuite attaché les deux mains sur des accroches suspendues. Pendant que la femme suçait mon clitoris, son copain me pénétrait intensément. Ça faisait un bruit de fou et aussi, c'était d'une douleur atroce. C'était la première fois que je me faisais pénétrer par une queue de cette taille et la sensation était sans égale. Je savais que c'était douloureux, mais j'ai bien aimé. Point G ou pas, le plaisir était inoubliable. La rencontre m'a même changé les idées que si je devais chercher un partenaire, il faudrait que celui-ci ait un gros pénis. Peut-être que je me passerais pour de bon des clubs libertins. 

1 commentaire

Marqui12
Le 30 juin
Très intéressant
Répondre

Poster un commentaire

OK
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.