Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Sexualité et tabous : Vers l'émancipation de toutes les orientations sexuelles ?

11 Octobre 2019 1 commentaire

Une question à laquelle nous devons répondre à présent concerne la croyance, établie de longues dates, selon laquelle la sexualité, en général, et les orientations sexuelles autres que l’hétérosexualité monogame, en particulier, sont honteuses. En effet, pourquoi certaines personnes veulent-elles garder leur vie sexuelle, et celle des autres, surtout celle des autres d’ailleurs, à l’abri sous une chape plomb, et ressentent de la honte, du déshonneur, de l’infamie voire de la haine chaque fois que le sexe est thématisé ouvertement et publiquement ?

Un élément de réponse se trouve sûrement dans nos traditions séculaires chrétiennes qui perdurent, cela malgré le recul de l’Eglise dans les affaires publiques depuis la laïcisation de la république française au début du 20ème siècle, et que certains tentent de ramener au premier plan. En témoigne, à titre d’exemple, les manifestations nombreuses et répétées contre le mariage homosexuel, contre l’avortement et bien d’autres thématiques sociétales en rapport avec la sexualité et l’orientation sexuelle.

La sexualité, plus qu’un simple moyen de reproduction

Cette gêne, cette honte que les opposants à une sexualité ouverte et diverse ressentent pour eux-mêmes et pour les autres vient de cette idée fortement ancrée dans leurs mœurs selon laquelle la sexualité est liée à la reproduction et qu’elle est préjudiciable à une vie saine et vertueuse. Dans cette culture chrétienne, et plus précisément catholique, cette honte naît du rejet chrétien pour les choses du corps et des plaisirs charnels.

Dans le christianisme, plagiant la doctrine platonicienne, le corps n'est rien d'autre qu'une prison corporelle de l'âme qui la souille de ses désirs, de ses pulsions et de ses impulsions. Ces choses charnelles obscurcissent la pureté de l'âme et l'empêchent d'atteindre son état le plus élevé possible dans le royaume des formes (le ciel). Les personnes qui croient en ces choses misanthropes et les intériorisent ressentent une sorte de honte de leur corps. Mais si ce n’était que cela ; car ils ont aussi des attentes irrationnelles quant au comportement des autres et estiment qu’il leur faut décider de la façon dont les autres devraient se comporter sexuellement.

tabous sexualite

Accepter, assumer et dire les tabous

Chose dite, il peut être parfaitement rationnel, raisonnable voire prudent, de ne pas divulguer tout ce qui concerne nos propres pratiques sexuelles. Cependant, la raison pour laquelle on ne partage peu ou aucune information aux autres ne doit pas puiser son origine dans la honte. Personne ne devrait avoir honte de sa sexualité, si tant est qu’elle ne mette l’intégrité de personne en danger.

Il y a en fait de nombreuses raisons pour lesquelles on peut ne pas vouloir divulguer les secrets de sa sexualité, comme la peur des représailles, la perte de perspectives d'emploi, etc. Néanmoins, il convient de souligner que la situation ne s'améliorera jamais pour les personnes ayant une sexualité alternative tant qu’elles ne s’afficheront pas au grand jour et en grand nombre pour que les gens ayant une sexualité dite « normale » sachent qu'il existe réellement des personnes avec d’autres orientations et pratiques sexuelles (personnes pansexuelles, polyamoureuses, échangistes ou adeptes du BDSM, par exemple).

Solidarité intercommunautaire et sensibilisation comme base de la reconnaissance

Il existe des preuves historiques très concrètes qui montrent que la formation de personnes en communautés permet l’émancipation des « opprimés », des « stigmatisés », des « discriminés »  et la sensibilisation des autres, « oppresseurs » ou laissant faire. Même si l’homophobie, par exemple, est toujours une tache perceptible au sein de la société, il n’empêche que l’émergence du mouvement gay, puis LGBT, a contribué à l’évolution des mentalités de façon plus globale. Alors que l'homosexualité était considérée comme aberrante et non naturelle jusque les années 80 environ, les premières manifestations des personnes homosexuelles, en grand nombre, mais aussi soutenues par des personnalités publiques (penseurs, rhétoriciens, philosophes, journalistes, etc.) ont permis la reconnaissance et l’acceptation, du moins au plan juridique, de leur orientation sexuelle et de leurs droits.

À présent, bien que notre culture ait encore quelques problèmes à propos de l'homosexualité, elle s'oriente inexorablement vers plus d’égalité et plus de droits, comme par exemple la participation à des rituels de société tels que le mariage. Si d'autres groupes sexuels alternatifs veulent avoir le même type de reconnaissance et d'acceptation, ils doivent également faire connaître leur identité et leurs pratiques, et cela passe par la formation d’un mouvement, par la communication et la sensibilisation, par le combat, les défaites et les avancées.

En fin de compte, il y a de bonnes raisons de garder le sexe dans le domaine de la vie privé, mais il y a aussi de très bonnes raisons d'être ouvert à propos de la sexualité et de partager des éclaircissements sur celle-ci. En espérant que cet article aura donné des éléments utiles à prendre en compte pour s’extirper des derniers tabous qui touchent la sexualité et les orientations sexuelles.



Commentaires

sampodan1 11 Octobre 2019

Bonjour je suis père de trois filles que j'aime énormément j'en suis très fier d'avoir ses enfants avec deux femmes différente & en lisant l'article ici présent je veux vous dire mon étonnement au sujet des comportements de certain parents qui refusent de voir leurs enfants la chair de leurs chair ou qui les condamnent pour leurs propres différences & orientations sexuelles pour dire les mots Lesbiennes ou qu'ils soient homosexuels alors je vais vous racontez ce qui nous est arrivé ma deuxième compagne avec nous avons fait la petite dernière le poisson d'avril car oui elle est arrivée le premier avril 1984 une surprise pour Titine & moi quelques année plus tard notre poisson pour la citée nous annonce son désire de fondée une famille avec une fille bon très bien nous ne sommes pas contre & nous l'encourageons dans ça démarche nous sommes ouvert à tout mais ensuite quelques années après cela ne marche plus avec sa copine du Mans la aussi cela nous surprend pas car nous avions remarquer quelques signes qui nous avais mis la puce à l'oreille ,ou notre poisson n'était pas heureuse avec sa copine mais ou ça se complique c'est que notre poisson à décider par la suite de devenir un homme oui j'ai bien dit un homme civilement pourquoi ma chérie après 34 ans donc nous sommes derrière notre poisson toujours à la soutenir dans son chemin car c'est de sa propre vie qu'il s'agit & non la notre son bonheur compte plus à nos yeux que le reste nous lui tournons pas le dos comme certains le fond après des démarches administratives elle se fait appeler LIam donc après 35 ans pour nous c'est dure de l'appeler ainsi pour nous parents c'est la le plus dure passée de poisson à Liam oui je l'avoue c'est pas facile mais jamais nous tournerons le dos à NOTRE ENFANT c'est ça vie à elle pas la notre respectons notre le droit de vivre de nos ENFANTS quelques soient leurs décisions c'est vie ne nous appartient pas de la juger en aucune sorte nous les aimons alors SVP si vous plais RESPECTONS LEURS CHOIX elle va se faire opérer l'année prochaine pour l'ablation des seins à Lyon nous ne sommes plus ensemble Titine & moi mais nous continuons a nous voir à manger ensemble, la vie continue sont court demain nous nous ne serons plus de ce monde mais nos enfants oui alors soutenons nos enfants Mais je suis en colère auprès des enfants qui rayez de leurs parents qui ne veulent plus les recevoir qui leurs tournent les dos j'en connais sur le site & pas que ici qui souffrent de cette situation familiale de se rejet c'est pour eux une souffrance de plus qu'ils vivent au quotidien non seulement cette souffrance & double pour eux de part leurs orientations sexuels alors de grâce ne leurs rajouter celle ci en plus ils ont besoin d'AMOUR PAS DE REJET ILS VEULENT VIVRE EN PAIX AVEC NOUS LEURS SEXUALITES osons leurs apporter cet amour dont ils ont tant besoin ensemble nous pouvons tous vivre en paix & essayions de leurs apporter un peu de réconfort pour qu'ils le vivent mieux en toute sérénité mais les parents qui rejettent leur propre chair leur propre sang ne sont pas digne d'être leurs parents ont ne jettent pas aux oubliettes de sa vie NOS ENFANTS voila un témoignage qui peut en faire changer certaines familles d'avis AVEC DU CŒUR ET DU RESPECT DE LA VIE DE NOS ENFANTS POUR EUX DE L AMOUR

Répondre
Articles en relation

Sexualité, vie privée et tabous : Pourquoi pa
Pourquoi parle-t-on si peu de notre sexualité avec les aut..

Interview femme fontaine : « Je me sentais un
Interview d'une femme fontaine qui pratique le squirting. ..

Squirting : Pratiquer l'éjaculation féminine
Messieurs, saurez-vous faire éjaculer votre partenaire apr..

Premier trio : « Il a laissé sur ma peau l'em
Elle nous fait le récit de son premier trio avec un homme ..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilAlpha8383
picto profil
picto profilHelced8683
picto profil
picto profilLuLo93
picto profil
picto profilFurie_Eclair
picto profil
picto profilCpldebutant69
picto profil
picto profilforum01
picto profil
picto profilNext-one
picto profil
picto profilslyetcoco
picto profil
picto profilSylje
picto profil
picto profilnousdeuxdu61
picto profil
picto profilAmoremore59
picto profil
picto profilCouple2luxe91
picto profil
picto profilCarophil74
picto profil
picto profilcouplerebeu5434
picto profil
picto profilLesptitstarnais
picto profil
picto profilmax-et-pat
picto profil
picto profilcago5338
picto profil
picto profilRoxRusko