Connexion Inscription
Accueil Blog libertin Soirée échangiste à l'improviste : « Elle lui a fait une branlette espagnole »

Le blog de de la rencontre échangiste

illustration

Soirée échangiste à l'improviste : « Elle lui a fait une branlette espagnole »

Poster un commentaire
Proposer un article

La conversation avec nos invités Sophie et Bernard était douloureusement interminable. Louane avait invité son ancienne amie d'école Sophie et son mari à discuter du bon vieux temps. Je m'étais donc retrouvé là par la force des choses et un peu par politesse. Je ne voulais pas laisser Louane seule. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais pas parler de football ou de travail avec Bernard. J'étais donc silencieux et observateur. Et j'avoue que Sophie me plaisait. Bizarrement j'avais l'impression que je ne la laissais pas indifférente. Mais de là à penser qu'il allait se passer quelque chose entre nous, il y avait un gouffre. Et pourtant si vous saviez?

J'avais mis la radio en toile de fond et c'est là qu'une émission a changé le cours de la soirée. Il était déjà tard et nous avions tous un peu bu. L'animatrice parlait d'un « jeu de dés sexy ». Sur le coup les yeux de Bernard s'écarquillent. Et il a lancé une phrase improbable : « on pourrait jouer aussi. »

On s'est tous regardés sans rien dire. Et il a ajouté : « Qui ose ? » Sur quoi sa femme a répondu : « Pourquoi pas, en plus j'ai les sous-vêtements appropriés. » Elle m'a regardé au même moment. Sur le coup je ne savais pas encore qu'elle ne portait pas de soutien-gorge. Louane a rigolé et dit : « vous êtes sérieux ? »


Je n'ai pas tergiversé et je suis allé chercher les dés. Nous avons ensuite fixé les règles du jeu :

3 dés par lancer, le joueur qui a le résultat le plus bas sacrifie un vêtement, celui qui obtient un six peut déterminer qui se déshabille immédiatement et complètement.

Le jeu me plaît et apporte de l'ambiance dans la maison. J'ai de la chance, je peux regarder comment les femmes se déshabillent lentement. Ok, je connais Louane par c?ur depuis longtemps maintenant, mais Sophie me chauffe bien comme il faut. Cela devient excitant quand elle perd sa robe et ne porte pas de soutien-gorge en dessous. La beauté des femmes, c'est qu'elles sont si différentes. Je suis habitué aux gros seins forts Louane, c'est pourquoi je suis si satisfait de voir les petits seins de Sophie qui lance trois six de suite. Il y a un silence haletant jusqu'à ce qu'elle pointe son index vers moi. Perdu pour perdu, je me lève et commence par le haut, puis poursuit avec le pantalon et le slip. Elle s'étouffe et rit : « Pas mal du tout ! Louane, ça te dérange si j'emprunte ton mec quelques instants ? »

Je regarde Louane qui dit « si je peux m'occuper de ton mari? ». Je n'attends pas une seule seconde de plus, attrape la main de Sophie et la tire dans notre chambre, suivi par les yeux étonnés de Bernard. Mais il a suggéré le jeu ! Il doit vivre avec les conséquences. Quoi qu'il en soit, Louane veillera à ce qu'il ne s'ennuie pas. Nous sommes dans notre élément. Nous avions décidé il y a longtemps que nous voulions de la variété dans notre couple, en particulier en ce qui concerne le sexe.

Je jette Sophie sur notre lit conjugal et la libère de la petite culotte qui protège sa petite chatte de mon regard gourmand.

« Laisse-moi te goûter ! » Sans hésiter, elle change de position et écarte les jambes largement. Des deux mains, elle presse ma tête, qui repose sur son ventre, sur ses genoux et gémit alors que j'ouvre ses lèvres avec mes doigts et aspire l'odeur enivrante. Qu'est-ce qu'elle est bonne ! J'utilise mes doigts pour faire sortir le premier jus qui commence à couler d'elle. Ce n'est pas sucré, mais plutôt acidulé. Ça me rend encore plus excité que jamais !

Ma langue cherche et trouve sa perle de plaisir et déclenche un long gémissement. Plus je lèche et suce, plus elle bouge, ce qui se termine par la demande « baise-moi ». Je vole vers elle, aucun planificateur d'itinéraire n'a à me montrer le chemin. Ma queue se glisse dans sa chatte. Elle me serre fort avec les deux jambes, qu'elle croise derrière moi et nous baisons de plus en plus fort jusqu'à ce qu'elle m'encourage à jouir. Nous sommes à l'âge où les femmes ne tombent pas enceintes aussi vite ou, en cas de doute, prennent quand même la pilule, donc il n'y a pas de danger. C'est pourquoi c'est le point culminant pour moi quand je peux pousser ma semence en elle.

Il nous faut quelques minutes pour reprendre conscience. Sophie est curieuse de « ce que font les deux ». Nous retournons donc au salon où Louane est à moitié allongée dans un fauteuil. Au sol devant elle, Bernard essaie de garder sa queue raide. Des traces de son sperme coulent sur les seins de Louane. Je me rends compte qu'elle lui a fait une branlette espagnole. Nous rigolons un bon coup et décidons de retourner tous les quatre dans la chambre pour continuer nos affaires? Voilà une soirée que je ne suis pas prêt d'oublier !

2 commentaires

Titi15000
Le 18 février
Très joli récit qui me fait énormément envie de vivre la même chose ???
Répondre
mael30
Le 19 février
Une belle expérience pleine de surprise ça donne envi
Répondre

Poster un commentaire

OK
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.