Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Soirée sexe - partie 2 : « Je ne pensais qu'à mon propre plaisir »

07 Juin 2019 Laisser un commentaire

Il m’a embrassée dans le cou en plaçant sa main sur mes hanches, soulevant délicatement ma jupe noire. C'était à la fois troublant et excitant de savoir que les gens pouvaient me voir à tout moment. Il m’a fait choir dans le lit, s’est allongé sur moi et s'est introduit sur le coup en moi. C'était incroyable, car tout s’est joué en quelques secondes seulement. Sa façon de me toucher, de me chuchoter des mots doux à l’oreille, de me caresser la peau, de me pénétrer, tout cela exacerbait mon désir et délivrait mon plaisir. Il était doux, savait exactement ce qu'il faisait. Il poussait contre mon point G avec une vigueur et une précision telles qu'il était difficile de ne pas perdre le contrôle, de réprimer mes gémissements. C'était jusqu'à ce que la porte s'ouvre et qu'un autre homme entre et nous observe, sirotant son verre. Alors que je commençais à jouir, l'homme qui nous regardait s’est mis à se toucher toujours plus vite. En temps normal, j’aurais été gênée voire offusquée par un comportement si obscène, mais sur le moment, dans ce cadre érotique, je ne pensais qu’à mon propre plaisir.

Le bel anglais, après m’avoir donné tant de plaisir, m’a embrassée sur les lèvres avant de quitter la pièce. Alors que je quittais aussi la pièce et me dirigeais dans le couloir en remontant ma jupe, je vis deux gars amener une fille à l'orgasme. Elle était totalement nue et se tortillait sous l'effet d'une stimulation aussi intense. Une scène hautement érotique.

Je suis retournée à la piscine et j'ai vu deux couples en train de s’amuser côte à côte. Les deux filles avaient, dans mon esprit, échangé leur partenaire. Elles sautillaient aussi vite que possible. Des hommes et des femmes les regardaient avec envie. Les filles se touchaient les seins mutuellement.

soirée sexe

Ma première expérience lesbienne et trioliste : « J'ai fait ce que j'aimerais qu’on me fasse »

Je continuai pourtant de marcher en suivant la scène du regard puis levai les yeux vers la fenêtre qui donnait sur la salle où j'avais été auparavant. Sur le lit, je pouvais voir mon bel anglais avec deux femmes, plus âgées que moi, qui lui caressaient le torse et lui pinçaient les tétons.

J'ai souris.

Finalement, j'ai atteint le matelas où j'ai vu Gladys pour la dernière fois et elle était là, totalement nue, son corps couvert de sueur. Elle caressait le gars qui nous avait invitées, avait son ami dans la bouche tandis qu’elle chevauchait un autre gars. Elle avait l'air complètement déchaînée. Ses seins bougeaient dans tous les sens, elle gémissait si fort que vous pouviez l'entendre même avec un sexe dans la bouche.

Une fille est venue à côté de moi et m'a dit qu'elle ne savait plus où donner de la tête, qu’elle était terriblement excitée et qu’elle avait toujours rêvé d’embrasser une fille comme moi. Je me suis tournée vers elle et nous avons commencé à nous entendre. C'était une rousse, magnifique et bien plus expérimentée que moi. Nous nous sommes allongées sur l'un des lits moelleux qui étaient à l'extérieur. Nous étions perdues dans l'instant, nous nous touchions frénétiquement. On aurait dit que j’étais sous drogue. Sur le coup, je ne pensais à rien d’autre qu’au plaisir. Je retirai ensuite ses seins de son haut de bikini. Ils étaient gros et assortis à son physique. Je suis tombée sur elle et, bien que je ne susse pas ce que je faisais, j'ai fait ce que j'aimerais qu’on me fasse. Et elle gémissait, donc je devais être dans le vrai.

Un bel homme est alors venu derrière nous et m'a demandé s'il pouvait se joindre à nous. Je hochai la tête en signe d’approbation. Il releva ma jupe noire et me bouffa littéralement le cul. Puis il essaya de me sodomiser, mais, malgré l’excitation, j’ai poliment refusé son invitation et l’ai invité à se faire plutôt une place à l'intérieur de moi. De plus en plus de gens nous regardaient et cela m’emplissait de confiance en moi et d’envie. Je crois que j'ai découvert à cet instant un nouveau fantasme que je ne soupçonnais même pas. Depuis cet épisode j’aime me savoir regardée voire épiée pendant les rapports sexuels. Ça me donne des frissons, envie de me mettre en scène.

Après quelque temps, l’homme s’est intéressé à la jolie rousse qui lui a ouvert la porte de ses fesses. La pénétration n’a pas dû durer plus de deux minutes : il lui avait déjà recouvert les fesses de sperme. Nous nous sommes alors quittés comme nous nous étions rencontrés, sans formule de politesse.

Gladys était maintenant habillée, toujours très en sueur. Nous avons fait un tour rapide de la fête avant de décider qu'il était temps de rentrer à notre hôtel.

 



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Conseils pour couple échangistes : Comment gé
La pression de la performance sexuelle peut causer des ang..

Expérience libertine : Nos premiers pas dans
Il partage avec nous sa première expérience en club libert..

Première en club échangiste : Conseils et ast
Vous trouverez dans cet article tout plein de conseils et ..

Interview libertin expérimenté : « En quelque
Belle interview d'un véritable habitué des clubs échangist..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilCouple78exp
picto profil
picto profilCarophil74
picto profil
picto profilcpldu11
picto profil
picto profilEster
picto profil
picto profilCouplegm
picto profil
picto profilcouplegtc08
picto profil
picto profilSoulmate69
picto profil
picto profilSylje
picto profil
picto profilfawill
picto profil
picto profilLibresplaisirs
picto profil
picto profilRaviee
picto profil
picto profilBB
picto profil
picto profilCoincidence94
picto profil
picto profilMavie94
picto profil
picto profilnuitsblanches
picto profil
picto profilLuLo93
picto profil
picto profilLylyetdam
picto profil
picto profilFurie_Eclair