Le blog de Lechangisme.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

A mon époux candauliste

08 Aout 2014 Laisser un commentaire

Et si je vous invitais à venir explorer la magie de ma découverte du libertinage et du candaulisme me suivriez vous avec plaisir, avec stupéfaction, avec abnégation ? A vous de choisir ! A travers ce récit, je souhaite vous faire partager mes ressentis certes d’un point de vue très féminin, mais toujours empreints de sincérité et de franchise

Mon mari et moi sommes ensemble depuis 25 ans maintenant, j’ai 42 ans , il en a 44. Nous avons construit une belle famille, notre couple a connu comme tout le monde des hauts et des bas, plus de hauts que de bas d’ailleurs car j’ai la chance d’avoir un mari toujours aux petits soins pour moi, qui a toujours su relancer la flamme, de quelque façon que cela soit. Dernièrement, surpris par les récits de mes pensées nocturnes dans lesquels je lui décrivais des fantasmes érotiques qui me hantaient chaque nuit, il a décidé de me parler de ses envies les plus enfouies, les plus insoupçonnables. C’est ainsi qu’il m’a avoué qu’il se sentait candauliste dans l’âme et qu’il aimerait que je m’inscrive dans cette lignée en tentant cette aventure. Pour tout vous dire, avant qu’il ne me parle de cela, je ne savais même pas ce que signifiait ce mot « candauliste »!

Ma première réaction fut bien entendu un refus catégorique, que se passait il dans sa tête pour avoir de telles pensées ?

Comment pouvait il clairement m’expliquer qu’il aurait du plaisir à me voir avec un autre homme,filmer mes ébats et puis participer. Je ne comprenais pas et je trouvais cette proposition très dangereuse pour le bien être de notre couple. Après de multiples explications, j’ai fini par accepter de tenter l’aventure , je me suis dit que après tout je pouvais toujours essayer d’échanger avec d’autres hommes et que si cela ne me plaisait pas, j’étais à même de pouvoir tout arrêter. J’ai donc demandé à mon mari d’établir une présélection de « candidats potentiels » en lui définissant mes critères et mes attentes, car moi, il faut dire que je suis plutôt de nature très timide et inhibée dans la vraie vie. J’ai ainsi commencé à échanger par écrits, j’aime écrire les mots sont pour moi très révélateurs de la personnalité des gens, comme aime le préciser mon mari, je suis une effeuilleuse des âmes, j’aime cette expression, elle me caractérise parfaitement.

Étant de nature très cérébrale, vous vous doutez bien que mes choix se sont portés sur des hommes perspicaces, sachant écrire , empreints d’une belle sensualité et plutôt dominateurs, car j’aime être guidée, certainement de par ma timidité profonde. C’est ainsi que j’ai fait une très belle rencontre dernièrement, rencontre virtuelle mais aussi réelle, et je dois dire que les deux options me plaisent, passer de l’imaginaire au vécu est plus que déroutant, c’est l’excitation à son plus haut degré. Lors de nos échanges écrits, cet homme a su et sait encore, en complicité étroite avec mon mari, me transporter dans un monde parallèle dans lequel je me sens épanouie, différente, car dans ce monde là, je ne suis plus du tout timide, je suis plutôt ouverte, voire exhibitionniste. J’aime m’offrir de par mes écrits, mes photos, mes vidéos. J’aime donner du plaisir.

Je précise que cet homme, tout comme mon époux, est de nature très sensuelle, respectueux de la femme, élégant mais aussi dominateur , manipulateur des âmes, dans le très bon sens du terme, il sait me pousser au delà de mes limites ,mon mari et lui se sont liés d’amitié juste pour mon plaisir, pour moi, j’apprécie.

Ce monde de sensualité, d’érotisme , de dépassement de soi, d’effraction aux codes sociaux est le mien, je m’y sens bien et je revis , c’est une vraie cure de jouvence.

Couple candauliste

Cet homme, nous l’avons rencontré deux fois et à chaque fois,c’était un mélange d’excitation, de découvertes diverses, de plaisirs intenses, de sensualité et d’érotisme. J’ai effacé toute limite, ma seule limite reste le non plaisir et je suis plus qu’ épanouie, comblée. Imaginez que vous soyez ma meilleure amie ou mon meilleur ami, n’ayant aucune idée de ce monde parallèle, imaginez que je vous raconte en détail mes expériences , quelle serait votre réaction? Incompréhension, stupéfaction, compréhension, j’en doute… Je pencherais plus pour les deux premières options car personne ne peut comprendre ces choix sans les avoir vécus. C’est ce qu’il y a de plus difficile dans ces pratiques, tout votre environnement s’aperçoit que vous avez changé mais vous ne pouvez pas leur expliquer les raisons de ce changement. J’ai envie de leur hurler de vivre leur vie, de penser plaisir et rien que plaisir c’est comme cela que je vis mes expériences.

Et si je devais décrire une de mes expériences je choisirais ma deuxième rencontre avec l’homme dont je vous parlais, celui qui est devenu plus qu’un amant libertin, un amant confident, un complice pour moi et mon mari.

Finalement, je fais le choix de me lancer dans la extrait de cette rencontre : nous nous sommes revus dernièrement, nous l’attendions dans un bel appartement que nous avions loué pour l’occasion, petit coin cuisine, salon, coin chambre, et grand balcon, vous comprendrez ultérieurement le détail du balcon. J’étais vêtue d’une robe moulante noire, de bas couleur chair j’aime les bas, c’est élégant et sexy, je les garde pendant l’amour, je me sens moins nue, encore ma timidité. J’avais passé mon après­midi à courir les boutiques de lingerie, alors que je déteste le shopping, cherchant à trouver la perle rare ,mon choix se porta, donc, sur un corset en satin corail avec petit string assorti, tout en élégance et raffinement , ainsi que sur une paire de chaussures hauts talons, je porte toujours des talons, j’aime, cela donne du galbe aux jambes.

Il est arrivé les bras chargés de mignardises et de champagne, choix très judicieux si l’on connaît l’effet des bulles sur moi, je pense que j’avais dû lui en parler dans un de nos messages et bien entendu ce détail ne lui a pas échappé, au regard de sa perspicacité.

Je lui ai posé un baiser furtif sur la bouche,je vous rappelle que nous nous étions déjà rencontré quelques temps auparavant, j’étais donc tout à fait autorisée à faire cela. Nous nous sommes attablés, tous les trois, j’avais choisi exprès la place du milieu pour pouvoir être placée entre ces deux hommes, mes deux hommes, qui je le savais allaient me combler de plaisir toute la soirée.

Nous avons discuté de tout, de rien, de nos vies enfin ils ont discuté car moi j’étais déjà dans mon autre monde, celui de mes pensées érotiques et sensuelles, je ne pensais qu’à une chose: le « dessert » qui pour moi serait le plus délicieux, le plus savoureux des plaisirs.

Pendant qu’ils conversaient et mangeaient, une de mes jambes s’est allongée et est venue frôler sensuellement la jambe de cet homme, je le regardais, il me regardait, j’ai vu une lueur dans ses yeux, une lumière comme j’aime la voir dans le regard d’un homme. Je me suis levée, exprès, faisant semblant d’aller laver un fruit, juste pour sentir leurs regards à tous les deux suivre le moindre de mes mouvements, leurs yeux glissant le long de mon corps, la moindre parcelle étant scrutée, j’aime l’effet qu’une femme peut avoir sur un homme.

Je peux dire que l’effet ne s’est pas fait attendre, cet homme a commencé à me caresser les cuisses sous la table, mon mari savait très bien ce qui se passait, je le voyais dans son regard. Il s’est ensuite levé et a commencé à se rapprocher de moi, moi j’étais toujours assise, collant son bassin contre ma poitrine et me caressant la nuque. Mes mains se sont alors échappées vers son torse, j’ai oublié de vous préciser que je leur avais demandé à tous les deux de porter une chemise blanche, j’aime les chemises blanches , elles me font autant d’effet que les bulles du champagne, mes doigts ont déboutonné sa chemise, libérant son torse. J’ai fait de même avec mon mari. Mes mains ont continué leur exploration charnelle, glissant sur son torse, son dos, tout en frottant mes seins contre son sexe que je sentais déjà bien durci à travers son jean, j’aime sentir un sexe durcir surtout quand je sais que j’y suis pour quelque chose. Il m’a demandé de me lever et ses lèvres sont venues se poser dans mon cou, sur ma nuque pendant que ses doigts effleuraient mon corps, mes cheveux.

J’ai senti une main dans mon dos cherchant la glissière de ma robe , j’ai entendu le zip, tous mes sens sont actifs dans ces moments là, ma robe a jonché le sol, je me suis retrouvée en petite lingerie , debout, devant eux deux. Leurs yeux brillaient de plaisir en découvrant ma lingerie, je n’avais donc pas couru les boutiques pour rien, l’effet était plus que présent. Il m’a demandé de tourner sur moi même, histoire de pouvoir me contempler, j’aime ce regard inquisiteur, puis m’a rapproché de lui. J’ai commencé à effectuer des petits mouvements de bassin juste pour taquiner sa verge, dure, bien dure, j’aime, je voyais mon mari, les yeux remplis de satisfaction, lui, filmait la scène, il aime filmer, c’est son petit pêcher mignon. Mon amant a entrepris de faire glisser son pantalon, pour se retrouver dans la même tenue que moi, en dessous uniquement, j’aime ce moment où l’on se dévêtît et que l’on découvre ce qui se cache dessous.

Une grande bouffée de chaleur a envahi mon corps, je sentais des tremblements, mes membres, mon corps , tout me lâchait, une sensation vertigineuse que j’apprécie beaucoup, qui laisse présager de plaisirs futurs intenses. Ses mains m’ont guidée vers le lit, je me suis retrouvée allonger sur ce lit d’une façon très sensuelle et respectueuse, tout en douceur. Mon mari filmait encore ,il aime me laisser seule avec mon amant avant de participer. J’ai fermé les yeux et sa bouche a pris possession de la mienne , cette fois ci plus fougueusement, son côté dominateur, viril a refait surface, j’aime cet équilibre douceur-virilité. Ses lèvres ont commencé à s’aventurer, découvrant mes seins, les embrassant, les mordillant, j’aime que l’on me mordille légèrement les tétons, cela me donne des frissons et entraîne aussi une montée de chaleur dans mon bas ventre. Ses lèvres se sont arrêtées sur mon sexe, explorant mon clitoris avec une telle douceur et sensualité, ses mains sur mes seins, je n’ai pas pu me retenir, j’ai joui avec délice.

Ma bouche s’est approchée de sa bouche, de son cou, de son torse si chaud et si viril , de son ventre puis se sont posées sur sa verge, la couvrant de petits baisers , mes lèvres se sont entrouvertes, libérant des baisers de plus en plus chauds et humides sur son sexe, je l’entendais gémir, j’entendais son souffle qui devenait de plus en plus rapide. Mes lèvres de sont ouvertes encore un peu plus et je l’ai sucé délicatement, sensuellement, langoureusement comme j’aime le faire tout en le regardant droit dans les yeux pour ressentir ses émotions. Mes lèvres se sont ouvertes exagérément et se sont refermées autour de son sexe, glissant de haut en bas et l’avalant le plus profondément possible. Il était bien, calme, haletant, calme, haletant, j’aime aussi ce contraste.

Il m’a pénétré, voyant que j’étais bien excitée, et j’ai encore joui. Nous avons recommencé et j’ai de nouveau joui. Mon mari est venu se joindre à nous, je sentais un sexe au plus profond de mon vagin et un autre dans ma bouche, j’aime cette sensation. Quatre mains sur mon corps s’évertuant à me donner duplaisir. J’ai encore joui. Je n’étais toujours pas rassasiée, c’est pour cela que j’aime les trios, deux hommes pour moi c’est très utile car depuis le début de cette aventure, je suis avide de sensations et de plaisir, j’en veux encore et encore, que du plaisir. Je me refuse à refuser , je veux tout essayer, tout vivre tant que cela me donne du plaisir.

Lors de notre première rencontre, mes deux hommes avaient entrepris de me faire découvrir la double pénétration vaginale anale, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié. Sentir deux sexes dans mon bas ventre, un dans mon vagin , l’autre dans mon anus, sentir la proximité de leur verge et toujours leurs quatre mains explorant mon corps, leur regard intense, c’est plus que jouissif, pour peu que l’on aime la sodomie bien entendu, moi j’aime, j’aime la douceur avec laquelle l’homme nous pénètre pour ne pas nous faire mal, j’aime le contrôle qu’il est obligé de s’imposer pour ne pas jouir immédiatement du fait de l’étroitesse, j’aime l’étincelle qui naît dans son regard, j’aime l’interdit, le côté tabou..Ce soir là, ils avaient manigancé l’exploration d’une nouvelle pratique, celle de la double pénétration vaginale. J’avoue que lorsque mon mari m’a parlé de leur intention, j’ai été stupéfaite, je ne savais même pas que c’était possible, je n’en avais jamais entendu parlé. Vous imaginez donc ma première réaction, mais comme je vous l’ai expliqué, je veux tout essayer, je veux me dépasser et goûter aux plaisirs de la vie, j’ai, donc,accepté. Je me suis allongée, dos sur le torse de mon amant, jambes écartées et son sexe dans le mien, je ne devais pas bouger , j,aime ne pas bouger et me laisser faire, juste attendre que mon mari me pénètre le vagin aussi. Ce fut un mélange hétérogène de ressentis : excitation, peur, érotisme, sensualité. Pur plaisir!!! Sentir deux sexes dans mon vagin, l’un qui effectue des mouvements, l’autre qui ne bouge pas, savoir que leurs sexes s’effleuraient, se touchaient en moi, sentir un corps chaud en dessous et un autre au dessus, encore quatre mains pour explorer la moindre partie de mon corps, savoir que celui du dessous vivait de plein fouet toutes mes émotions, ressentait mes spasmes. J’ai de nouveau joui.

Nous avons fait une pause champagne, ils discutaient comme de vieux amis, cela m’a beaucoup touché, je crois qu’ils se sont bien trouvés ces deux là, d’ailleurs ils ont beaucoup de points communs quand j’y songe, cela doit être le secret de cette réussite en trio. Je les admirais, les écoutais vaguement, déjà repartie dans mon monde de pensées sensuelles. Nous sommes allés sur le balcon, histoire de fumer une cigarette, et là croyez le ou pas, mes pensées ont dépassé l’imaginable, je me voyais les sucer tous les deux sur ce balcon, les deux sexes dans ma bouche. Le goût du risque, risque que l’on nous regarde m’a excité au plus haut point et je suis vite passée de mes pensées si délicieuses à la réalité , je l’ai fait, à leur grand surprise, mais je l’ai fait et c’était un pur plaisir.

Nous sommes rentrés et nous avons refait l’amour, j’ai de nouveau joui.

Je ne comprends pas comment les hommes font pour se contrôler du début jusqu’à la fin, se concentrant sur le plaisir de la femme , moi j’aime me laisser aller au plaisir, certes pour une femme cela doit être plus facile, quand les conditions sont réunies, et c’était le cas, nous sommes capables de jouir plusieurs fois. Moi, ce fut mon cas, à ma grande surprise,mais j’ai adoré être insatiable.

Après cinq heures de plaisirs et de satisfaction, je leur ai demandé d’arrêter de se contrôler, ils ont joui de façon intense, mon mari dans ma bouche, mon cher amant complice sur mon visage en me demandant de fermer la bouche.. Explosion de plaisirs, plaisirs contrôlés, retenus qui d’un seul coup ont jailli. J’étais plus que comblée de voir dans leurs yeux les flammes de la passion.

Comme je vous l’ai dit, je crois que je me suis libérée de la carapace que j’avais forgée, et je veux avoir du plaisir encore du plaisir et rien que du plaisir, j’espère ne pas vous avoir choqué dans mes propos, mais je me suis ouverte, je me sens légère, aérienne , épanouie et je vis , ce monde est le mien.Je souhaitais juste essayer de vous faire partager mes émotions et exprimer mes remerciements à mon mari pour m’avoir poussée à découvrir cet univers.

Au plaisir de lire vos commentaires.

Pascale

Si vous aimez le candaulisme, rendez-vous sur Candaulisme.net



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Soirée libertine mondaine : « Le sucre d'orge
Une nouvelle histoire érotique à lire uniquement sur notre..

Histoire coquine : « Dans la cabine comme deu
En exclusivité sur notre blog libertin : une histoire coqu..

Histoire érotique : « Le désir qui me ravagea
Une histoire érotique qui suinte de désir et de passion ! ..

Histoire libertine : La 1ère soirée libertine
La suite de la 1ère soirée libertine d'Eva. Notre belle et..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilSopchaussette
picto profil
picto profilcouple313131
picto profil
picto profilXxamoureuxX
picto profil
picto profilPonce
picto profil
picto profilNotredame54
picto profil
picto profildanns191965
picto profil
picto profilnadfred
picto profil
picto profilVenuz
picto profil
picto profilbettynouche
picto profil
picto profilTommy06
picto profil
picto profilNicomag79
picto profil
picto profilRicana1429
picto profil
picto profilmaryline78
picto profil
picto profilTimecool
picto profil
picto profilCouplnovice
picto profil
picto profilBaboone
picto profil
picto profilstephmarie
picto profil
picto profilnicomarylou